L'espoir...

Avez-vous souvent du mal à trouver un sens ou un but dans vos activités de tous les jours ? Voudriez-vous mettre fin à de mauvaises habitudes, mais vous ne trouvez pas la volonté de le faire ? L'espoir peut sembler être un mot assez vague et n'avoir que peu de pertinence pour votre vie, voire aucune, mais il peut être pour vous un moyen de sortir de toute ornière dans laquelle vous pourriez vous trouver, pour peu que vous trouviez les possibilités que la vie peut vous réserver.

 

Comprendre l'espoir

Réfléchissez à ce que signifie l'espoir pour vous.

L'espoir est un état d'esprit que vous devriez tâcher d'atteindre chaque jour. Il ne s'agit pas d'un état mental définitif. Une définition de l'espoir pourrait être un état d'esprit optimiste basé sur une bonne énergie qui va vers un but et issue d'échanges et de projets en vue d'atteindre ces objectifs. L'espoir est la conséquence d'agissements qui nous donnent du plaisir et nous aident à atteindre nos objectifs.

Rendez-vous compte que vous devriez agir sur votre attitude tous les jours. Ne vous attendez pas à être soudain plein d'espoir, comme s'il s'agissait simplement d'un interrupteur que vous pouvez allumer ou éteindre. Avoir plus d'espoir vous demande d'exercer votre attitude tous les jours. Employez cette procédure une fois par jour et concentrez votre attention sur les aspects de votre vie que vous devriez vraiment maitriser.
  • Si, par exemple, vous fondez peu d'espoir sur vos recherches d'emploi, ne ressassez pas ce que vous ne pouvez pas maitriser, comme la personne qui pourrait vous appeler pour un entretien d'embauche. Commencez par réfléchir à ce que vous pouvez maitriser, comme votre expérience sur le plan de vos recherches d'emploi. Procédez par petites étapes pour vous donner chaque jour un peu plus d'espoir en vous mobilisant sur ce que vous pouvez faire.
Apprenez à affronter vos pensées négatives, plutôt que de les ignorer.
Il est important de travailler sur votre capacité à gérer des pensées négatives pour les empêcher de vous miner si vous voulez avoir de l'espoir. Vous pouvez comprendre pourquoi vous ressentez telles choses quand vous apprenez à gérer des émotions difficiles au moment où elles surgissent au lieu de les ignorer. La compréhension de ce que vous ressentez va vous aider à les gérer d'une manière constructive, plutôt que de les laisser vous submerger.
  • Si, par exemple, vous remarquez que vous vous découragez parfois parce que vous ne perdez pas assez de poids, demandez-vous ce qui provoque ce sentiment. Vous comparez-vous à d'autres ? Perdez-vous autant de poids que vous le souhaiteriez ? Essayez de trouver la source de votre découragement pour être plus conscient de ce qui le provoque.
Sachez que vous devriez vous montrer plus tenace face à des situations difficiles.
Vous devriez savoir comment vous comporter face à des situations qui vous désespèrent et vous démotivent si vous voulez cultiver plus d'espoir. Des recherches ont découvert qu'une attitude plus détachée face à des situations menaçantes peut en réalité réduire le risque de développer des problèmes de santé et améliorer le psychisme en général.
  • Un système de soutien social fort et une certaine confiance en vos capacités sont aussi nécessaires pour développer une plus grande résistance.

 

Avoir une vue d'ensemble de votre vie

Sachez quelle est votre vision de l'existence.

On a souvent du mal à espérer une vie meilleure parce que l'on ne sait pas à quoi cela peut ressembler. Il peut être nécessaire de savoir d'abord quel est le type de vie qui vous parait le plus désirable avant d'espérer quoi que ce soit. Prenez le temps de réfléchir à votre vie idéale et à ce qu'elle peut comprendre.

  • Demandez-vous quelle vie vous voudriez avoir si vous pouviez vous réveiller demain et obtenir tout ce que vous désirez. Songez au plus grand nombre de détails possible. De quoi aurait l'air votre maison ? Qui seraient vos amis ? Quelles seraient vos activités ?
  • Vous pourriez trouver utile de noter votre vision de l'existence, de telle sorte que vous puissiez la revoir et la relire de temps à autre.
Comparez votre vision d'existence idéale à celle que vous vivez aujourd'hui après avoir défini le genre de vie que vous voudriez mener dans un univers idéal. Cela peut vous aider à connaitre les domaines de votre vie qui sont déjà en phase avec votre vision ou de savoir si vous allez déjà dans la bonne direction.
  • Si, par exemple, vous vous imaginez avec 20 kg de moins, voyez ce que vous faites déjà à présent pour atteindre cet objectif. Mangez-vous sainement ? Surveillez-vous les portions que vous mangez ? Avez-vous une activité physique régulière ? De quoi avez-vous besoin pour vous rapprocher de votre idéal ?
  • Tenez compte de votre situation actuelle quand vous réfléchissez à votre vie. Certains aspects de votre vision d'existence idéale se sont-ils déjà manifestés dans votre vie actuelle ?
Demandez-vous si vous avez des attentes réalistes ou non dans votre vie.
Il est important de vous assurer d'avoir une vision réaliste de votre existence pour avoir de l'espoir. Vous pouvez vous sentir désespéré si vos attentes sont chimériques. Tenez compte de la vision de votre vie pour essayer de savoir si elle est réaliste. Dans le cas contraire, vous devriez procéder à quelques modifications afin que cela devienne quelque chose que vous pouvez réaliser.
  • Imaginez, par exemple, que vous rêvez d'être millionnaire, mais vous ne savez pas quel type d'emploi pourrait vous offrir cela. Dans ce cas, vous devriez envisager de commencer par des objectifs qui sont plus pertinents par rapport à vos conditions de vie actuelles.
Fixez-vous certains objectifs.
L'un des meilleurs moyens d'avoir de l'espoir est de vous fixer des objectifs à atteindre. Prenez le temps de vous fixer des objectifs après avoir développé une vision de votre existence. Notez-les et tâchez de les atteindre. Assurez-vous d'avoir choisi des objectifs intelligents pour vous assurer de les atteindre. Ces objectifs devraient avoir les cinq caractéristiques suivantes :
  • ils sont précis : l'objectif est ciblé et non pas vague ou trop large
  • ils sont mesurables : on peut les mesurer avec des nombres
  • ils vous permettent d'agir : vous pouvez agir en direction de ces objectifs et les maitriser
  • ils sont réalistes : il s'agit en réalité de quelque chose que vous pouvez réaliser avec les moyens dont vous disposez
  • ils sont limités dans le temps : ces objectifs ont un début et une fin ou un délai que vous allez respecter

 

Cultiver l'espoir

Reconnaissez vos forces.

On peut manquer d'espoir quand on a l'impression de n'être bon à rien. Tâchez de faire une liste de vos forces et de tout ce que vous avez réalisé, si vous vous êtes déjà senti désespéré. Relisez votre liste et félicitez-vous pour toutes ces qualités. Vous pouvez cultiver plus d'espoir en l'avenir quand vous vous félicitez de temps à autre.

Cultivez des relations de soutien. Entourez-vous le plus souvent possible de personnes qui vous soutiennent et qui ont de la valeur. Aspirez à vous entourer de ces personnes qui peuvent vous aider à vous sentir mieux et vous encouragent à faire de votre mieux. Vous pouvez mieux avancer dans vos objectifs et centres d'intérêt quand vous avez un bon réseau de soutien amical. Il est bien plus facile de trouver de l'espoir au sein d'une communauté forte que quand vous êtes livré à vous-même.
  • Voyez quelles sont les activités et attitudes des personnes qui vous entourent. Voyez si l'une d'elles peut tenir lieu pour vous de modèle à suivre afin de vous aider dans tout ce que vous voudriez atteindre vous-même. Tenez aussi compte des agissements de l'entourage et de ce qu'il vous fait ressentir.

Ayez des activités agréables.

Vous pouvez aussi cultiver de l'espoir quand vous faites des choses qui vous plaisent. Votre vie aura plus de sens quand vous faites tout ce qui peut vous rendre plus heureux dans la vie de tous les jours. Essayez différentes activités pour savoir celle qui peut vous plaire, si vous ne savez pas vraiment laquelle peut vous apporter le plus de joie. Suivez des cours à l'université populaire de votre région, essayez un nouveau sport, apprenez une nouvelle compétence ou ayez un nouveau loisir.

Impliquez-vous pour une cause.

Cela peut être un excellent moyen de cultiver de l'espoir pour l'avenir. Vous pouvez le faire soit à travers une association près de chez vous, soit en ligne. Dans les deux cas, le point de départ consiste surtout à forger des relations avec d'autres au sujet d'objectifs et de projets communs. Vous pouvez surmonter votre isolement, lequel peut conduire à un sentiment de désespoir, en vous impliquant avec d'autres personnes qui partagent vos centres d'intérêt.

  • Impliquez-vous dans la politique de votre région ou joignez-vous à un forum de discussion en ligne qui évoque un problème mondial susceptible de vous passionner. Plus souvent vous le ferez et plus ce sera facile de le faire.

Envisagez de faire du bénévolat. Certaines études ont montré que le bénévolat a plusieurs avantages pour votre santé physique et mentale.

Mettez-vous dans des situations plus variées.
Le fait de toujours rester dans votre traintrain peut vous rendre désespéré et peut vous déprimer. Mais vous pouvez aller au-delà du désespoir et d'autres émotions pernicieuses quand vous vous mettez dans des situations qui vous mettent mal à l'aise. Il est essentiel de sortir de votre routine pour changer de modes de pensée et pour apprendre à aborder le monde avec plus d'espoir .
  • Recherchez des activités qui provoquent chez vous un léger malaise et qui peuvent aussi vous submerger de crainte. Ce sont habituellement les meilleurs moments pour vous encourager à évoluer et à développer de l'espoir. Vous pourriez, par exemple, essayer de sortir avec des collègues après le travail, si d'habitude, vous rentrez directement chez vous.

Gardez des traces de vos pensées et impressions dans un journal. Le fait de tenir un journal peut vous permettre de comprendre pourquoi vous vous êtes senti désespéré, ce qui est aussi un excellent moyen de soulager vos tensions. Choisissez un endroit confortable pour commencer votre journal et consacrez-y environ vingt minutes par jour. Commencez par écrire ce que vous ressentez, à quoi vous pensez ou tout ce qui vous passe par la tête. Vous pouvez aussi vous servir d'un journal pour y noter vos progrès par rapport à vos objectifs.

  • Essayez de tenir un agenda de reconnaissance. Réfléchissez tous les soirs à trois choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant et notez-les. Vous allez développer une vision plus optimiste de l'existence, ce qui vous permet aussi de mieux dormir et d'être en meilleure santé quand vous le faites tous les jours.
Prenez soin de vous.
Ayez une activité physique, mangez sainement, reposez-vous suffisamment et détendez-vous. Cela vous aidera à cultiver plus d'espoir. Vous faites comprendre à votre esprit que vous méritez d'être heureux et bien traité quand vous prenez bien soin de vous. Assurez-vous de consacrer suffisamment de temps pour assurer vos besoins les plus essentiels sur le plan de l'activité physique, des aliments, du sommeil et de la détente.
  • Ayez une activité physique régulière. Essayez d'avoir une activité modérée d'au moins une demi-heure par jour.
  • Ayez une alimentation équilibrée contenant notamment des fruits et légumes, des céréales complètes et des protéines maigres.
  • Dormez chaque nuit entre sept et neuf heures.
  • Mettez de côté au moins un quart d'heure par jour pour vous détendre. Faites du yoga, des exercices de respiration profonde ou méditez.
  • Buvez huit verres d'eau par jour.

 

Gérer l'anxiété et le désespoir

Identifiez les symptômes d'une névrose post-traumatique.
Les personnes qui souffrent de ce trouble sont souvent désespérées, parmi d'autres symptômes. Voyez si vous pourriez souffrir de ce type de trouble et parlez-en avec un spécialiste de la santé mentale si vous le soupçonnez chez vous. Voici quelques-uns des symptômes les plus courants liés à une névrose post-traumatique.
  • De la surexcitation : de l'irritabilité, de l'agitation, des difficultés à dormir, à vous concentrer, un sentiment de panique, une grande susceptibilité et des réactions rapides.
  • Revivre l'évènement traumatisant : des cauchemars, des souvenirs envahissants et récurrents, des symptômes physiques liés à un évènement traumatisant, une hypersensibilité face aux rappels de ce traumatisme.
  • Un engourdissement : avoir l'impression d'être déconnecté ou d'agir comme un robot, une perte d'intérêt pour les autres ou pour des activités, un sentiment de désespoir, d'isolation et/ou de déprime, le besoin de ne pas penser aux personnes associées à ce traumatisme.
Corrigez votre angoisse au sujet de l'avenir.
Des recherches ont montré que vous pouvez devenir anxieux quand vous avez des attentes irréalistes pour vous-même, quand vous entretenez en quelque sorte de faux espoirs. Cette anxiété peut ne pas vous faciliter la tâche pour trouver les occasions qui sont à votre disposition. Une anxiété non détectée peut freiner vos progrès et vous donner moins d'espoir. Vous devriez apprendre à gérer votre anxiété si vous voulez vous créer des aspirations réalistes et non pas de faux espoirs.
  • Essayez de vous entrainer à la désensibilisation. Une désensibilisation systématique peut vous soulager dans des situations tendues afin que vous soyez plus à l'aise pour les affronter. Commencez par apprendre les techniques de détente de base comme les exercices de respiration profonde ou la méditation. Employez ensuite ces méthodes dans des situations qui vous mettent mal à l'aise. Si, par exemple, vous vous sentez anxieux quand vous songez à vos projets du lendemain, concentrez-vous sur votre respiration et apaisez-la quand vous imaginez toutes sortes de possibilités pour vous-même.
  • Obligez-vous à pratiquer des techniques de détente dans des situations qui augmentent votre anxiété, quand vous êtes moins tendu vis-à-vis de situations qui vous mettent un peu mal à l'aise. Continuez à progresser jusqu'à ce que vous ayez vaincu les situations les plus angoissantes pour vous.
Remarquez quand le manque d'espoir devient un désespoir qui vous submerge.
Quasiment tout le monde peut vivre de l'anxiété dans certaines situations ou se sentir un peu triste à certains moments de la vie. Ce sont souvent des réactions utiles face à des situations malsaines. Mais des sentiments de désespoir qui finissent par se rattacher à tout ce qui vous entoure peuvent être un indice de problème plus grave, comme un trouble de l'anxiété ou une dépression.
  • Essayez de corriger les modes de pensée qui vous dépriment en parlant à quelqu'un de ce que vous ressentez. Envisagez de voir un psychologue ou un spécialiste de la santé mentale, voire un groupe de soutien dans le cadre de troubles mentaux.
  • Des changements radicaux peuvent être nécessaires, comme de déménager ou de vous séparer d'une personne qui vous crée de gros soucis, quand votre sentiment d'anxiété ou de dépression est associé à un individu ou à une situation dans votre vie. Demandez l'avis de personnes de confiance qui vivent dans votre communauté avant de prendre n'importe quelle décision qui pourrait changer votre vie de façon dramatique.

Envisagez de voir un spécialiste de la santé mentale.

Un spécialiste peut vous aider à aller dans la bonne direction, si vous vivez des moments d'anxiété intense ou si vous ne pouvez pas mettre fin à une mauvaise habitude ou à des pensées malsaines. Il peut vous offrir des outils psychologiques utiles si votre vie vous parait toujours aussi frustrante après plusieurs tentatives pour la changer.

 

 

Source : fr.wikihow.com

Conseils

N'ayez pas peur de demander de l'aide si vous vous sentez désespéré. Vous n'avez pas besoin de gérer ces émotions tout seul. Parlez-en avec un proche, un professeur, un psychologue ou toute autre personne de confiance.


Siret 452 739 055 00047


La Lune aujourd'hui :