Arrêter de vivre dans l'attente...

L'attente...
voilà un mot que nous connaissons tous, en effet qui n'a jamais été dans l'attente ? Que ce soit l'attente d'un emploi, l'attente d'un partenaire, l'attente de gagner plus d'argent, de retrouver la santé...
On passe tellement de temps dans notre vie à attendre.
Nous faisons la queue, nous attendons la personne parfaite, nous sommes impatients que nos rêves se réalisent, nous avons hâte d’être le jour où nous aurons un plus beau corps et une meilleure vie, nous cherchons des moyens de réaliser nos objectifs un jour prochain.
Nous attendons. Cette meilleure vie arrive, et nous y arriverons bientôt.
 
Et si nous arrêtions d’attendre, si nous cessions d’essayer de réaliser nos rêves et nos objectifs, si nous cessions d’espérer et d’anticiper ? Et si cette meilleure vie était déjà là, et que le seul moyen de la vivre était de cesser de regarder vers l’avant et de prendre conscience de ce que nous avons déjà ?
 
Si vous attendez que les bonnes choses arrivent – ou que vous essayez activement de faire que quelque chose de bien se réalise – faites une pause. Regardez là où vous en êtes maintenant, dans la vie et physiquement, en ce moment. Où êtes-vous ? Est-ce déjà super ? Si c’est le cas, pourquoi êtes-vous impatient concernant l’avenir, alors que vous en êtes déjà là ?
 
Et si nous ne pensons pas que là où nous sommes est déjà super, peut-être que nous ne sommes pas assez attentifs.
Mais une des lois de l'Univers veut que l'attente attire à elle de quoi attendre. En effet, attendre signifie que l'on a pas ce que l'on devrait avoir, cela nous pousse donc à penser à ce que l'on a PAS, au lieu de ce que l'on a. Et penser à ce que l'on a pas attire à nous tristesse et frustration. C'est comme une spirale infernale: je suis malheureux car je n'ai pas ceci, et le fait d'être malheureux attire à moi des énergies de la même vibration, qui au final attirent encore plus d'attente.

Mais comment ne pas être dans l'attente, surtout quand il s'agit de quelque chose d'important qui débloquerait une situation, comme un emploi par exemple?

Il faut tout d'abord rester dans le moment présent, toujours, car dans tous les cas de figure c'est seulement ici et maintenant que tout se joue. Ce n'est pas demain que les choses bougent mais maintenant, demain n'est qu'une illusion, demain n'est qu'hypothétique. Aujourd'hui est bien réel. Être dans le moment présent met naturellement fin à l'attente, car on ne se projette plus dans un futur incertain.

Il faut également lâcher prise sur les résultats.On me montre cela comme une bouteille jetée à la mer, qu'importe où elle va, elle IRA, tout simplement, nous ne pouvons rien faire pour dévier son parcours. Faites de même avec ce que vous entreprenez, faites le, puis laisser le chemin se faire sans vous accrocher excessivement aux résultats, s'accrocher ne changera d'aucune façon la donne. Ayez foi en ce que l'Univers vous réserve.

Il faut aussi comprendre que tout est parfait ici et maintenant. Comment serait-ce autrement? La vie n'est-elle pas perfection? Certes nous traversons parfois des expériences douloureuses que nous appelons épreuves, mais n'oublions pas qu'il n'existe pas d’épreuves mais seulement des opportunités, et que nul n'est mis face à une porte dont il ne possède pas la clé.
Restons dans la gratitude, voyons le verre à moitié plein, cela permet d'effacer l'attente et ses conséquences lourdes.

Pour conclure on me montre que ne pas être dans le moment présent, c'est comme tomber enceinte et être déjà dans l'attente de l'arrivée du bébé, en occultant totalement les 9 mois de grossesse et son lot de petits bonheurs comme la première échographie, les premiers mouvements du bébé, son premier hoquet. Ces 9 mois sont nécessaires, car c'est à ce moment là que les liens affectifs se tissent entre le bébé et ses parents, qu'une idée de prénom commence à germer etc. Ce serait dommage de passer à côté de toutes ces merveilles, alors ne subissez plus l'attente, mais profitez de chaque journée et de son lot de surprises.


L’attente limite votre perception sur les choses.
Vous ne voyez pas la façon dont les choses se passent réellement lorsque vous vous attendez à ce qu’elles se passent d’une certaine manière. Cela vous empêche de reconnaître les bonnes choses qui viennent à vous, et vous les repoussez en pensant qu’elles proviennent des forces du mal. Sans idées préconçues pour limiter votre perception, vous êtes en mesure d’accepter ce qui vient à vous dans le cadre d’un développement qui contribuera à réaliser ce que vous désirez vraiment dans la vie. Vous êtes en mesure de recevoir et de ne pas résister à la vérité et à l’amour.
 
Trop souvent nous nous sentons découragés quand les choses ne se passent pas de la façon dont nous voulons qu’elles se produisent.
Nous pouvons même perdre espoir en pensant que c’était le destin, et même renoncer à tout poursuivre parce que nos actions sont vaines. Mais nous ne réalisons pas que nous sommes en plein processus qui mène à la création de celles-ci, et nous nous détournons quand nous sommes plus proches que nous ne l’étions avant. Laissez place à la tendance pour succomber au processus afin de permettre au résultat de se mettre en place de la bonne façon et au bon moment.
 
Quand nous ne savons pas comment les choses se dérouleront, nous devons avoir confiance.
Il n’y a pas besoin d’avoir d’espoir quand on connaît déjà le résultat. L’espoir est une attente confiante du bien. La seule attente dont vous avez besoin c’est de savoir que tout se passe pour le mieux et non pour le pire dans votre vie. Vous pouvez vous attendre au bien peu importe ce que le résultat semble être. Accepter le bien c’est avoir foi en la grande force universelle, voilà pourquoi l’espoir ne décevra jamais au final.
 
La meilleure façon de vivre la vie est d’être comme un petit enfant, sans soucis et ne pas avoir d’attentes. Le secret de la liberté et du bonheur: faites simplement ce qui vous apporte de la joie et vous vous exprimerez sans crainte à chaque instant. Vous vous acceptez complètement tel que vous êtes ainsi que tout ce qui se passe sans jugement. Vous êtes confiant et il n’y a rien qui vous empêche d’atteindre tout ce que vous désirez vraiment. Vous êtes libre de vivre pleinement dans le moment sans vous soucier de l’avenir.
Vivez avec une attitude sans attentes et vous ferez l’expérience d’une plus grande liberté que vous ne pouvez imaginer. L’échec ne vous arrête plus parce qu’il ne figure pas dans votre perception. Vous pouvez continuer à faire ce à quoi vous croyez simplement parce que vous ne vous attendez pas à un résultat particulier, car vous exprimez simplement la vérité qui est en vous. Vous êtes en mesure de lâcher prise des choses négatives et rien ne vous empêche d’aller dans le sens de vos désirs.
 
Lorsque vous mettez les attentes de côté, vous vous engagez aux résultats positifs de toute l’humanité. Vous pouvez faire davantage l’expérience d’un lieu sans attentes car la force suprême universelle se manifeste à des niveaux que vous ne pouviez imaginer. Ayez foi que tout continuera de se passer selon vos désirs. Abandonnez-vous au processus et sachez que toute bonne chose vient à vous quand vous y attendez le moins.
 
Dans le sens ‘ne pas avoir d’attentes’, ce qu’on entend par ‘attentes’ est l’attachement à un résultat. Vous devez vous attendre à voir arriver ce que vous désirez, mais vous devez également vous attendre à ce que tout peut arriver. Par conséquent, c’est un état d’attente prévu. Il est nécessaire d’avoir une attente détendue et confiante pour que le désir soit exaucé. N’ayez aucune attente aux résultats attendus mais soyez prêt et regardez votre désir se manifester.
Sans attente, on prend la réalité telle qu’elle est, il n’y a plus de bonnes ou de mauvaises surprises, simplement de nouvelles informations dont on peut tenir compte pour avancer et éventuellement faire différemment la prochaine fois. A méditer ;)
SOMMES-NOUS LES SABOTEURS DE NOS VIES EN NOUS INSTALLANT DANS DES ATTENTES QUI N’EN FINISSENT PLUS DE DURER ?
Et nous pouvons passer beaucoup de temps et dépenser énormément d’énergie à attendre pour des sujets à visée plus ou moins longue, comme : recevoir une augmentation; avoir de ses nouvelles; attendre qu’il ou elle revienne, s’en aille; avoir une autre vie; obtenir une promotion, trouver un autre job; être guéri d’une grave maladie; etc…
Revenir dans l’instant présent !
Nous n’avons pas de pouvoir sur le futur (pas plus que sur le passé)… Mais en sommes-nous bien convaincus ?
Il suffit pour cela de prendre quelques exemples de notre vie, de ce que nous avons réussi à changer puis ce qui nous a été impossible. Et nous constaterons que les changements se sont tous produits dans le présent.
Et lorsque nous attendons et attendons encore, le moment présent est sacrifié. Puis la situation est inconfortable avec un pied dans son « ici et maintenant » et l’autre dans un « futur toujours incertain ». Une distance, un grand écart qui se retrouve bien souvent envahi de frustrations et de déceptions pour une posture des plus bancales.
Et ne pas perdre son temps à vouloir changer les autres !
Et si nous ne pouvons pas changer le passé ou le futur, c’est le même constat pour ce qui concerne les personnes, les « autres ». Ce n’est pas en étant dans l’attente d’une réponse de l’autre que nous allons pouvoir l’influencer.
Marc Aurèle aurait écrit la prière suivante et qui illustre parfaitement cet état en nous invitant à bien faire la différence entre ce que je peux changer et ce que je ne peux pas (prière également reprise par les Alcooliques Anonymes) : « Mon Dieu, donnez-moi la sérénité d’accepter les choses que je ne puis changer, le courage de changer les choses que je peux et la sagesse d’en connaître la différence.»
Être clair et honnête dans sa demande ! Mesurer le réalisme.
Notre égo a des besoins parfois irréalistes ou difficiles à combler ; sous sa gouverne, les sentiments de peur, de manque deviennent envahissants et engendrent toutes sortes de souffrances.
Il est alors important et nécessaire d’être clair et honnête dans sa demande. Et de vérifier la nature exacte de notre besoin. Est-ce que nous ne sommes pas en train d’attendre l’impossible, l’inatteignable ?
Le résultat ou progresser ?
Voici encore un point où il y a lieu de s’interroger. Nous pouvons être soucieux (et impatients) du résultat attendu au point de contrarier notre bien-être. Il est en effet préférable de prendre le but à atteindre comme un cap à suivre, un dessin pour ses lendemains, c’est-à-dire apporter le sens que nous souhaitons offrir à notre progression.
Il s’agit aussi de faire confiance à « CE » qui nous encourage à lâcher prise sur le but ultime à atteindre au profit d’une posture d’accueil de l’instant présent où tout se joue, en vrai.
Puis il se dit que tout finit par arriver dans le temps du Grand Jardinier Universel…
Pour terminer, j’aimerais rapporter ce qu’écrivait William Shakespeare « Je me sens toujours heureux, savez-vous pourquoi ? Parce que je n’attends rien de personne. Les attentes font toujours mal, la vie est courte. Aimez votre vie, soyez heureux, gardez le sourire et souvenez-vous : Avant de parler, écoutez. Avant d’écrire, réfléchissez. Avant de prier, pardonnez. Avant de blesser, considérez l’autre. Avant de détester, aimez et avant de mourir, Vivez ! »
Sans attente, on prend la réalité telle qu’elle est, il n’y a plus de bonnes ou de mauvaises surprises, simplement de nouvelles informations dont on peut tenir compte pour avancer et éventuellement faire différemment la prochaine fois. A méditer

 

Sources : Emilie Dedieu, espritsciencemetaphysiques.com, Yves Lefranc

 

espritsciencemetaphysiques.com#sthash.UmHPnnyy.dpuf

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Siret 452 739 055 00047


La Lune aujourd'hui :