Les bienfaits de la gratitude

Du côté « psychologique »
Être reconnaissant pour ce que vous êtes, pour votre vie et envers les autres, est aussi une clé pour rester positif.
Cela va vraiment vous aider à rester concentré sur les aspects positifs que ce soit dans vos interactions sociales comme dans votre vie en général.
Avoir de la gratitude cela veut dire que vous savez apprécier ce que vous avez.


Le passé c'est du passé, et il n’y a rien à faire pour le changer.
Remémorer les expériences négatives et les erreurs du passé ne sert à rien – à part vous déprimer.
Se concentrer sur ce que vous avez aujourd’hui peut être un très bon exercice.
Regardez où vous en êtes dans la vie. Au lieu de se focaliser sur les opportunités loupées du passé, regardez ce que VOUS AVEZ.


Toutes vos réussites, les gens qui vous soutiennent, les sources de bonheur dans votre vie en ce moment même.
Cela inclus à peu près tout : votre travail, vos amis, votre famille, vos objectifs… absolument tout.
Un autre point important est de montrer que vous appréciez les autres.


S’il y a quelqu’un dans votre vie qui a eu une influence positive dans votre vie un jour, que ce soit un mentor, ou quelqu’un qui vous a soutenu dans une période difficile, ou simplement un de vos meilleurs amis : dites-le lui !
Vous pourriez inviter cette personne à dîner, à voir un film, lui offrir un petit cadeau.
Vous pourriez simplement écrire une carte ou une lettre et lui faire savoir que vous apprécié ce qu’il est ou ce qu’il a fait.
Toutes ces options forment des gestes très forts, et ont le bénéfice de vous faire sentir vous et votre ami heureux.
C’est très efficace pour développer une attitude positive.

 

Pratiquer la gratitude a de nombreux bienfaits sur la santé, le mental … augmente le bien-être et le bonheur de tous !
Reste à mettre la gratitude en pratique, voici donc quelques exercices à ce propos :


1/ Remontez la chaîne des causes et des effets qui ont apporté des éléments positifs dans votre vie Quelle personne ou quelle suite d’événements est à
l’origine de ce travail que vous aimez, de cette rencontre qui a tout changé, de ce livre ou de cette oeuvre qui vous procurent tant de plaisir ? Reconnaître vos sources amène une double joie : celle d’avoir reçu et celle de reconnaître la valeur de l’autre.


2/ Faites un bilan positif
Le soir, au coucher, déroulez le film des événements agréables que vous pouvez considérer comme des «cadeaux » de la journée : un bon repas avec une amie, une
tâche menée à bien, un éclat de rire, la sensation de bien-être après une heure de sport, un coup de téléphone agréable… Chacun de ces petits « plus » vaut bien un
remerciement !


3/ Cultivez un regard neuf
En considérant comme « allant de soi » notre quotidien, nous en venons à oublier la valeur des choses. Sans se prosterner devant sa machine à laver ou sa baguette de pain, il est important de prendre le temps d’apprécier tout ce qui nous facilite la vie : l’eau qui coule à volonté, les fruits et légumes en abondance sur la table, l’air et le soleil qui entrent par la fenêtre… Après tout, ils ne sont pas dû.


4/ Remerciez… lorsque vous donnez
Apprenez à ressentir le plaisir qu’il y a dans le fait de donner. Et remerciez intérieurement le bénéficiaire de votre générosité, car celui-ci vous permet sans le savoir
d’entrer en contact avec la meilleure part de vous-même.
Celle qui donne sans craindre d’être dépossédée, celle qui a conscience de l’infinie richesse de l’échange et du partage.


5/ Méfiez-vous des jugements, de la comparaison, de l’envie
Ces sentiments négatifs nous font gaspiller notre énergie vitale, brident notre confiance et notre curiosité. Ils sont le fruit de nos croyances, elles-mêmes issues de nos peurs : peur de ne pas être à la hauteur, d’être déçu, malmené. Après en avoir pris conscience, efforcez-vous de les chasser de votre esprit. Cultivez à la place des sentiments d’accomplissement en vous rappelant vos succès.


6/ Acceptez les moments difficiles
Accueillez tristesse, colère ou déception en faisant corps avec cette émotion négative, sans la nourrir ni la combattre. Cette acceptation permet d’atténuer les «
montagnes russes émotionnelles » qui nous emportent. En cessant de considérer les événements sous un angle « bon » ou « mauvais », vous apprendrez à considérer la vie comme un tout, dont il est possible de savourer sans crainte les différentes saveurs.


D'un côté plus « spirituel »
Lorsqu'un événement se présente dans votre vie, soyez assurés qu'il se manifeste à l'intérieur de votre expérience de vie. Une nouvelle compréhension doit voir
le jour à travers cette leçon de vie.
Si l'événement n'est pas compris ou mal accepté, il se représentera dans votre vie tant et aussi longtemps que vous n'aurez pas su reconnaître sa raison d'être.
Souvent, les leçons semblent dures et pénibles à supporter, rien ne vous vient par hasard.
C'est pourquoi il est dit d'accepter tout ce qui vient vers vous comme expérience et d'avoir de la gratitude pour ces événements car ils sont là pour vous faire
comprendre et vous faire grandir.


Lorsqu'une autre personne vous fait du tort, ayez la compréhension que vous avez attiré vers vous cette situation. Cette personne ne devient qu'un intermédiaire
pour exécuter la tâche de vous faire comprendre quelque chose. Il n'est pas important de reconnaître qui vous a fait du tort.
Par contre, il est très important de reconnaître pourquoi vous avez attiré à vous ce tort. Qu'est-ce qui doit changer dans votre vie pour redevenir en harmonie avec
soi et avec les autres?


La vie est une école et la connaissance ainsi que la compréhension juste sont des éléments importants pour vivre ses expériences et ses leçons dans la facilité et
dans l'acceptation. Plus un individu met de la résistance aux événements qui le concernent, plus la souffrance s'installe et plus l'ignorance mène vers des moments de confusion et de désespoir.
Accepter tout ce qui vient à soi avec gratitude, c'est se garantir une vie de bonheur et de joie.
Toutes actions accomplies avec un sentiment de gratitude, si minimes soient-elles, portent en elles des conséquences favorables.
Lorsque vous vous élevés à des vibrations supérieures par vos actions justes et pacifistes, vous élevez aussi les vibrations de toute la planète.
Par vos efforts à cheminer dans la bienveillance, vous aidez, par le fait même, celui ou celle qui a le mal de vivre, même si vous ne le savez pas.

 

Tout est une question de vibrations. Lorsque les vibrations de l'être sont élevées, seules les bonnes choses sont attirées à lui.
Lorsque les vibrations sont basses, l'être plane de peine et de misère au-dessus d'un océan de problèmes, prêt à s'écraser à tout moment.
L'énergie vitale que vous avez en réserve est proportionnelle aux actions que vous accomplissez.


Les actions qui portent préjudice à autrui, ainsi qu'à vous-même, sont lourdes de conséquence et drainent beaucoup de votre énergie. Soyez vigilants avec votre
énergie.


Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Josée (dimanche, 10 juillet 2016 14:44)

    Wow quels bons conseils à mettre en pratique.

    Merci beaucoup!

  • #2

    Cynthia (mardi, 02 août 2016 00:27)

    Merci pour cette piqûre de rappel. Des choses que nous savons suivant l'enseignement de la vie qu'on nous a donnée mais dont on ne mesure pas les vraies valeurs jusqu'au jour où il y a un retour sur soi même ❤️

Siret 452 739 055 00047


La Lune aujourd'hui :