PNL : Vous Connaissez ?

C’est quoi la PNL ?
 
Programmation Neuro Linguistique, elle permet de saisir et de modifier la manière dont les personnes apprennent, changent et se développent. C’est l’observation et la compréhension des manifestations orales et gestuelles. La PNL est un outil pour détecter et développer les potentialités humaines.
 
Programmation : tout au long de notre existence, nous nous programmons en mettant en place des répertoires de données composées de notre façon de penser, de ressentir et de nous comporter. Et nous utilisons ces répertoires dans différentes situations de notre vie. Nous pouvons, à ce titre, faire une analogie avec le matériel informatique : nous avons tous un cerveau et un système nerveux (Hardware); ce qui change, ce sont les programmes (Software) dont nous disposons pour nous servir de ce matériel. Ainsi fonctionne mentalement chaque individu.
Neuro : la capacité de nous programmer repose sur notre activité neurologique. C’est parce que nous possédons un cerveau et un système nerveux que nous sommes capables de penser, de percevoir notre environnement, de sélectionner nos comportements, et de ressentir les choses… Les procédures du travail de la PNL agissent directement sur notre organisation neurologique.
 
Linguistique : le langage structure et reflète la façon dont nous pensons. En effet, le discours d’une personne est riche en informations sur la manière dont celle-ci construit ses expériences de la vie. Grinder et Bandler, fondateurs de la PNL, ont étudié les relations entre le langage et la pensée et ont transposé ces connaissances dans le domaine pratique de la communication. Puis ils ont élargi ces notions à l’étude du langage non-verbal, qui n’est autre que la PNL.
 
Vous avez envie d’attirer vers vous tout ce qui est possible d’imaginer, l’aisance financière, cette promotion professionnelle tant convoitée, reconquérir le cœur de votre moitié qui vous a quitté, gagner en confiance en vous, gagner ce contrat avec un nouveau client, réussir vos oraux aux examens, les raisons sont multiples.
 
Comment s’en servir ? En appliquant des méthodes simples. La PNL vous aidera considérablement et très rapidement à mieux organiser vos pensées et vos croyances. Ce sont vos croyances qui vous ont avant tout bloqué, qui vous ont obligé à stagner dans votre vie. Vous avez besoin de les modifier pour acquérir un ensemble de croyances dynamisante. Et non plus limitantes…
 
Elle va vous aider dans tous les domaines de votre vie !

Exercices pour apprendre à piloter votre cerveau grâce à la PNL

L’ancrage PNL
« Tous les moyens sont bons pour être heureux ? »
Apprenez à gérer votre angoisse et vos crises en vous faisant aider par la technique de l’ancrage. Quand vous aurez compris la technique, vous arriverez vite à gérer facilement les situations de crises. L’idée de l’ancrage en PNL est d’associer un stimuli à une émotion positive pour ensuite faire ressortir ce ressenti dans les moments difficiles. Si vous réalisez un ancrage physique comme presser votre paume de main, alors chaque fois que vous presserez votre paume de main vous revivrez cette situation agréable et motivante que vous avez déjà vécue , comme par magie !!
Cette technique est basée sur les expériences de réflexe conditionnel du psychologue russe Ivan Pavlov. La PNL et ses exercices sont une manière de lutter contre le stress et l’anxiété en revivant des moments agréables de votre histoire personnelle.
La préparation à l’ancrage
Un ancrage PNL peut-être visuel, auditif, olfactif, gustatif ou kinesthésique. Mais avant tout, vous devez vous installer en vous un état de relaxation. L’idéal, c’est de mettre dans un endroit calme et sécuritaire et de vous installer confortablement assis ou couché.
Ensuite, faites quelques respirations abdominales (comme ceux décrit dans cet article) et quelques techniques de relaxation musculaire. C’est après tout cela que vous pouvez choisir votre point d’ancrage. Donc, à chaque fois que vous êtes dans la position d’ancrage, l’émotion arrivera spontanément sans même y penser. C’est ce que les experts appellent« Conditionnement positif ».
L’ancrage
Maintenant que vous êtes prêt voici les 5 étapes à dérouler pour réaliser votre ancrage :
  • Choisissez l’émotion ou l’état que vous voulez ressentir : Cela peux être la joie, la forme, l’amour, la compassion, l’énergie !! Ou tout ce que vous voulez dans le registre motivant, inspirant …
  • Choisissez l’expérience : faites un petit retour en arrière et identifiez l’expérience ou la situation qui a provoqué cette émotion. Ce sera votre souvenir ressource dans le quel vous allez puiser toute votre énergie.
  • Choisissez le stimuli ou votre point d’ancrage : cela peux être un geste (pincement d’un doigt, de la pomme de main), cela peux être la vue ou la manipulation d’un objet fétiche (la montre, la bague, une photo, etc ..), une odeur ou un gout falilière (le café ?). Le choix de cet objet ou de ce stimuli est important, vu que c’est sur celui-ci que vous allez ancrer votre émotion.
  • Visualisez : c’est la dernière étape de cette technique. Maintenant que vous êtes relaxé, déclenchez votre stimuli (par exemple pressez votre paume de main), revivez votre souvenir ressource. Ressentez l’émotion recherchée pendant le temps que vous avez besoin.
 
Ça y est votre ancrage est réalisé. Maintenant si votre ancrage est correct, rien qu’en déclenchant votre stimuli vous devriez ressentir ces émotions positives que vous avez enregistré.
Si l’ancrage ne fonctionne pas...
Si vous avez bien réalisé votre ancrage selon la technique décrite ci-dessus, vous devriez pouvoir à n’importe quel moment vous replonger immédiatement dans cette émotion positive que vous avez enregistré.
Si vous n’y arrivez pas c’est probablement parcelle vous n’avez pas revécu assez longtemps votre souvenir ressource pendant l’exercice. C’est normal, refaites régulièrement votre entrainement et ça devrai aller de mieux en mieux.
 
Cela peux provenir également du fait que votre souvenir ressource n’est pas assez puissant émotionnellement parlant. Rien de plus simple : changez ! Essayez plusieurs souvenirs.
 
Pour vous aider encore plus voici une vidéo consacrée à ce formidable outils.

Source de cet exercice : au-petit-bonheur.org/technique-de-lancrage-pnl-exercices-pratiques-pour-etre-plus-heureux


Avez-vous remarqué comme nous pouvons changer d’état d’esprit à la simple évocation d’un mauvais souvenir ? Ou encore que nous devenons instantanément joyeux lorsque nous revient en mémoire un évènement particulièrement plaisant ?
La Programmation Neuro-Linguistique nous permet de contrôler ces images qui affluent. Nous pouvons même en modifier de nombreux paramètres comme la luminosité, la taille ou encore la vitesse afin d’en booster ou en minimiser les effets.
En fait, nous avons dans notre cerveau une salle de cinéma. Et c’est nous qui décidons de ce qu’y est diffusé…ou pas.
Nous possédons la faculté de maitriser précisément ce que nous imaginons.
 
Exercice :
Passons tout de suite dans le vif du sujet avec un cas pratique.
Prenez un souvenir très déplaisant. Vous en avez probablement un dans un coin de votre cerveau. Il s’agit soit d’une image/photo, soit d’une séquence/film.
Fermez les yeux et diffusez cette image ou ce film dans votre salle de cinéma personnelle (votre cerveau). Cela doit être très fidèle à ce que vous avez vécu.
Les émotions que vous éprouvez sont certainement négatives : honte, tristesse, peur, colère…
Vous allez maintenant modifier certains paramètres de cette projection très privée :
 
1) Luminosité : variez l’intensité des couleurs en partant d’une forte luminosité vers une plus faible.
2) Distance : éloignez ou rapprochez l’image (comme un zoom plus ou moins à 2 doigts sur un écran tactile de smartphone ou tablette)
3) Profondeur : votre film est en 3D ? Passez-le en 2D (comme une simple image ou une BD).
4) Durée : prolongez ou diminuez le temps d’apparition des images.
5) Clarté : appliquez un flou ou augmentez la précision des traits.
6) Contraste : changez le contraste.
7) Image panoramique : passez d’un plan simple à une image panoramique.
8) Mouvement : s’il s’agit d’un film, transformez-le en image fixe. Et inversement.
9) Vitesse : modifiez la vitesse de très lent à très rapide.
10) Teinte : changez l’équilibre des couleurs.
11) Transparence : rendez l’image transparente.
12) Proportions : d’une image carré, faites une image rectangulaire en ne respectant plus les proportions.
13) Orientation : penchez l’image, changez de point de vue.
14) Premier plan/ Arrière plan : inversez les éléments du premier plan avec ceux du second plan.
15) Couleur : passez de la couleur au noir et blanc et inversement.
16) Sens de lecture : diffusez le film à l’envers.
17) Bande son : sur un souvenir négatif, passez de la musique de cirque ou joyeuse.
18) Son : réduisez le volume du son ou augmentez-le. Jouez sur les graves et les aigus.
 
Testez ces paramètres un à un.
Vous allez vous rendre compte que vous pouvez minimiser (et même faire disparaitre) les émotions négatives de n’importe quel souvenir ou les intensifier.
Et ceci fonctionne de la même manière avec un souvenir positif. Plaisir décuplé !
Source de cet exercice : anti-deprime.com

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Siret 452 739 055 00047


La Lune aujourd'hui :