Les familles d’âmes (par Marie Lise Labonté)

Les Âmes Soeurs

 Les âmes soeurs sont des âmes qui, dans l’au-delà, ont «signé un contrat», contrat voulant qu’elles se rencontrent dans l’incarnation afin d’accomplir une action fort spécifique. Ces âmes ont donc, si nous pouvons utiliser cette expression, une mission commune. Elles ont également choisi de vivre, toujours dans l’au-delà, une initiation qui les a unis entre elles par des ponts de lumière au niveau des chakras supérieurs situés au-delà de leur couronne. Ces ponts créent une force d’attraction, une unification et certes ceci solidifie le mouvement, l’identité même de la famille à laquelle ces âmes appartiennent.

 

Il arrive également que deux âmes soeur appartiennent à des familles différentes: ce sont alors les deux familles qui sont solidifiées par cette union. Tout se tient! Même si vous ne choisissez pas d’agir ensemble, de recréer les liens de reconnaissance du coeur, de l’âme et de la conscience, le simple fait que vous soyez à lire ces enseignements augmentent le potentiel énergétique de votre famille d’âmes à travers la densité terrestre. Ceci attire à vous les âmes de votre famille.

 

Les Âmes Jumelles

 Les âmes jumelles sont des âmes de la même famille. Elles peuvent exister à travers toutes les positions de la cellule sauf celle du noyau, car les âmes qui le composent sont déjà réunies à une âme soeur primordiale. Le but de ces liens est de solidifier les autres positions au sein de la famille. Les probabilités que votre âme jumelle soit dans la même position que vous ou dans une position très près de la vôtre, sont très élevées. Cette complémentarité crée une force plus grande dans la cellule, alimentant la position ou les positions qui sont rapprochées.

Ces âmes sont unies par des liens de complémentarité très différents de ceux qui unissent les âmes soeurs. Elles solidifient les liens, l’action et la reconnaissance au sein de la famille.

 

Comment ces âmes décident-elles de devenir jumelles?

Elles se lient de plus près avec les âmes qui les entourent. Leurs liens se créent par complémentarité et par choix durant l’incarnation. Votre âme est toujours libre, ainsi elle choisit constamment.

 

Les Âmes Doubles

 Les âmes doubles sont deux âmes qui, dans la même famille, occupant la même position, ont reconnu qu’elles avaient exactement le même taux vibratoire. Dans cette reconnaissance, elles ont choisi de vivre l’expérience d’être des âmes doubles, c’est-à-dire de porter des polarités qui sont à l’opposé l’une de l’autre.

Vous possédez tous, en vous, des polarités: le féminin et le masculin, le Yin et le Yang, la lune et le soleil… Donc, ces âmes ont choisi de vivre l’expérience des polarités opposées, c’est-à-dire l’une portant le féminin, le Yin, la lune, et l’autre portant le masculin, le Yang et le soleil. Bien entendu, ceci n’est qu’un exemple pour vous imager.

 

Afin de devenir doubles, les deux âmes se sont fusionnées au sein même de la famille. Elles sont devenues une, pour ensuite se dédoubler. En se dédoublant, elles sont devenues opposées l’une à l’autre dans leur polarité. La majorité des âmes doubles qui sont incarnées en ce moment sur votre planète sont du même sexe; deux femmes âmes doubles, deux hommes âmes doubles. Les âmes doubles, lorsqu’elles s’unissent, ne créent pas un cocon mais plutôt une forme de réceptacle. Ces âmes sont portées par une forme triangulaire sans teinte et totalement transparente. C’est une forme géométrique qui ressemble au triangle.

Attention! Ces âmes vivent également cette polarité dans leur couple intérieur et, lorsqu’elles se retrouvent, elles sont confrontées à ce niveau. Lorsqu’il y a retrouvailles, c’est qu’il est urgent que ces âmes guérissent leur couple intérieur.

 

Retrouver l’âme double peut totalement déstabiliser leur polarité, si elles ne sont pas prêtes. Quel est le but de ces retrouvailles? Les âmes vont se côtoyer et reconnaître la polarité manquante que l’autre possède. Il sera alors très important pour ces âmes, d’intégrer cette polarité dans leur couple intérieur. Par la suite, ce couple d’âmes doubles pourra devenir un réceptacle pour donner des enseignements très puissants aidant l’évolution de la planète, dans l’amour. Ce couple peut aussi choisir l’ombre. Tout couple peut choisir l’amour qui guérit et tout couple peut choisir l’amour qui détruit. Ceci est votre liberté sur la planète Terre. Tout ce que nous venons de vous transmettre, vous pouvez le reprendre et imaginer que ça puisse se vivre dans la destruction. La Source ne juge pas.

 

 Les Âmes Soeurs Primordiales

 Si vous êtes une âme ayant choisi d’habiter le nucléus, le noyau d’une cellule, vous avez une âme soeur primordiale. Vous provenez d’une même étincelle qui s’est densifiée pour devenir une âme; par la suite, cette étincelle-âme s’est scindée en deux âmes distinctes. Ainsi, la force d’attraction qui unit ces deux âmes crée la force même du noyau.

 

Quel est le but de l’existence de ces âmes?

Servir la Source, tout simplement. Dans l’incarnation terrestre, les personnes qui sont des âmes soeur primordiales demeurent, dans la profondeur de leur être, constamment à la recherche de leur «moitié».

 

Attention toutefois, vous ne devez pas utiliser nos paroles uniquement dans le sens des conditionnements amoureux que vous vivez sur la Terre. Nous ne parlons pas du couple tel que vous l’entendez dans le domaine de la sentimentalité; nous parlons du couple qui se vit au niveau de l’âme.

Si vous projetez sur cette âme toutes les lois terrestres, vous allez souffrir. Car le but des âmes soeur primordiales existe bien au-delà du couple «tu es belle, je suis beau». Vous connaissez ce couple.

 

Le but des âmes soeur, qu’elles soient primordiales ou non, est de servir un plan supérieur de conscience, servir leur condition divine à travers l’incarnation. Vous pouvez certes utiliser la dépendance affective pour vous créer l’illusion que vous êtes une âme soeur primordiale et, toute votre vie, être à la recherche de cette autre moitié, nourrir l’impression que vous ne pouvez pas vivre sans l’autre, sans même savoir qui est cet «autre». Constamment à sa recherche, vous oubliez votre vie!

 

Saisissez-vous que les conditionnements terrestres peuvent influencer la reconnaissance de votre identité?

Nous vous invitons à lâcher prise et à expérimenter cette reconnaissance non pas au niveau de vos blessures, mais bien au niveau de votre ressenti profond. Par leur origine, par la force vibratoire qui les unit, ces âmes se cherchent constamment.

 

Vont-elles automatiquement se retrouver durant leur incarnation?

Peut-être mais ce n’est pas assuré. Plusieurs éventualités peuvent venir interférer dans cette rencontre.

En voici un exemple:  II se peut que les deux âmes soeur primordiales habitent le noyau d’une cellule qui vit une scission, et que l’une des âmes choisisse de quitter le noyau initial pour aller dans la nouvelle cellule. «Oh horreur! », nous direz-vous.

 

«Pourquoi se séparent-elles?»

Tout simplement pour servir la Source. Soyez sans craintes, dans l’au-delà les âmes ne sont pas tristes de vivre cette situation, car leur but ultime est de servir la Source et c’est exactement ce qu’elles font.

II se peut également que juste à l’instant où les deux âmes soeur primordiales choisissent de s’incarner sur une même planète, à la toute dernière seconde, l’une d’entre elles change d’idée et refuse de suivre l’autre. Alors l’âme qui s’est incarnée peut ressentir un vide, sentir qu’il lui manque une moitié, tout en pressentant que cette moitié n’est pas sur la Terre. Cette âme peut certes se mettre en colère et vivre le manque, mais elle peut aussi choisir de s’unir télépathiquement avec son âme soeur primordiale, retrouver leur vision commune et poursuivre la mission qu’elles avaient à accomplir ensemble.

 

Finalement, la force d’attraction de ces âmes peut transporter la force équivalente de répulsion. Inconsciemment, ces âmes peuvent avoir très peur de se rencontrer pour maintes raisons et, toujours inconsciemment, faire avorter les rendez-vous qu’elles s’étaient fixées dans le temps. Reprenons, dans des exemples plus «concrets», les trois types de «séparation» que peuvent vivre les âmes soeur primordiales. Lorsqu’une cellule familiale se scinde pour en créer d’autres, il se vit une période de fragilité au coeur même de la cellule, une forme de vibration tel un petit tremblement de terre dans le monde des âmes, car, dans cette scission, certaines âmes soeur primordiales choisiront de se quitter pour aller créer la nouvelle famille. C’est alors qu’elles n’existeront plus en tant qu’âmes soeur primordiales car elles auront quitté la vibration du noyau initial pour se retrouver dans des noyaux différents et respectifs. Par le fait même, elles ne seront plus âmes soeur primordiales.

 

Pourquoi ?

Parce que, n’étant plus réunies en paire, elles n’auront plus la même force. En quittant cette union de paire, elles perdent de leur densité. Attention! Elles ne s’affaiblissent pas; elles perdent de leur densité et se préparent à vivre une transmigration de l’âme, c’est-à dire un changement de position au sein de la famille qui, éventuellement, les amènera du noyau à un autre emplacement.

 

Autre exemple. Imaginez que vous faites partie d’une famille où il n’y a qu’un seul noyau. Vous avez une âme soeur primordiale et vous choisissez de vous incarner ensemble sur la planète Terre. Vous contemplez: «Mmmh! Changement de millénaire. Fort intéressant!» Vous êtes à quelques secondes de vous incarner et soudainement, votre âme soeur primordiale vous dit: «Non! Je ne m’incarne pas car je n’aime pas ce qui est à venir. » Mais vous, vous y allez quand même.

 

Que se passe-t-il ?

Vous êtes incarné et l’autre ne l’est pas. Comment allez-vous vivre ceci? Nous avons rencontré des âmes incarnées qui vivaient cette situation avec une colère logée tant dans l’astral que dans tous les autres corps subtils. Elles savaient que l’âme soeur primordiale existait, mais qu’elle n’était pas sur la planète Terre. Il est possible à l’âme qui s’est incarnée de guérir cette blessure, d’entrer à nouveau en contact avec l’âme soeur primordiale qui n’est pas incarnée et maintenir ainsi la vision.

Nous avons également rencontré des âmes soeur primordiales qui s’incarnent ensemble et se retrouvent après quarante-cinq, cinquante années de vie terrestre, ayant toujours ressenti qu’elles existaient, car le lien qui unit ces âmes est très puissant. Elles se retrouvent donc et se reconnaissent. Toutefois, comme les âmes sont libres, elles peuvent choisir e ne pas vivre leur action. Et ne dites pas: Oh malheur! C’est terrible!». Ceci est, point à la ligne, car vous êtes libre.

 

Vous êtes constamment le maître de votre vie. Ainsi, vous pouvez retrouver l’âme soeur primordiale et choisir de ne pas agir avec elle dans la physicalité. Toutefois, les liens télépathiques sont toujours présents et l’action peut se poursuivre, avec ou sans la conscience. Il est certain qu’avec la conscience, l’action de la mission est favorisée. Alors vous pourriez dire à cette âme soeur primordiale: «Je ne veux pas vivre une action dans la Physicalité.

 

Toutefois, télépathiquement , relions-nous à travers des temps de méditation une fois par mois.» Ainsi, consciemment, par les liens télépathiques, vous aligneriez la vision et la force servant la famille. Si vous êtes dans le noyau, il est fort aisé de savoir si votre âme soeur primordiale est incarnée ou non. Vous n’avez qu’à vous connecter et si cette âme est incarnée, vous ressentirez une forte densité. Si au contraire vous ressentez que le lien est  légèrement  flottant, c’est qu’elle n’est pas incarnée. Toutefois, elle n’est pas loin.

 

Même si elle n’est pas incarnée, vous pouvez reconnaître le lien, ressentir sa présence dans l’au-delà et unir votre force d’action sur la planète Terre.

Lorsque vous vous reconnaissez et choisissez d’agir ensemble, que vous soyez au sein d’un couple, homme-homme, femme-femme, homme-femme ou que cette âme soeur primordiale soit un enfant et que vous soyez la mère ou le père, ou encore que vous soyez des amis ayant chacun un conjoint, ceci importe peu. L’important c’est que vous choisissiez, en toute liberté de conscience et de coeur, d’unir, de fusionner vos énergies pour servir un plan qui vous sera totalement révélé, car c’est le plan de votre famille d’âmes.

 

Toutefois, vous êtes libre et l’autre est libre aussi. Ainsi, tout est possible. Il n’y a pas d’obligations. Ce qui ne sera pas rencontré dans cette vie pourra être revécu dans une autre. Lorsque nous avons transmis cet enseignement dans la ville de Paris, une âme soeur primordiale, qui n’a pas été accompagnée dans la physicalité par «sa moitié», a levé la main et nous a demandé: «Puisque mon âme soeur primordiale ne veut plus collaborer avec moi dans la physicalité, puis-je changer de position, s’il vous plaît?». Cela ne dépend pas de nous.

 

Nous avons informé cette âme qu’il n’est pas recommandé de changer de position par blessure, par conditionnel, par déchirement intérieur ou par réaction, car les familles d’âmes vivent dans l’amour inconditionnel. Nous l’avons également informé qu’il est certes possible de changer de position.

Toutes les âmes peuvent, à un moment très précis de leur évolution, quitter la position qu’elles occupent dans la famille pour aller vers une autre position. Toutefois, le choix ne vient pas de la planète Terre. Ainsi, nous lui avons expliqué qu’il lui sera possible de quitter le nucléus lorsqu’elle quittera cette planète, qu’elle retournera dans sa famille d’âmes, et là, si elle le choisit toujours, elle pourra quitter cette position. Elle peut aussi tenter de quitter le nucléus en étant incarnée, en acceptant, dans la conscience et non pas dans la blessure, de vivre des étapes de transmutation de l’âme incarnée pour pouvoir vivre cette transmigration, ce changement de position. Toutefois, ces passages sont très exigeants, très exigeants.

 

Ils sont une forme de voie initiatique rarement vécue sur la planète Terre et nous ne la suggérons pas. Comme cette âme insistait, nous lui avons transmis l’information suivante: il serait fort délicat de changer de position par blessure; les résultats pourraient être une plus grande blessure de l’âme. Ainsi, si vous faites parti du nucléus et que vous choisissez de vous diriger par des étapes de transmigration vers la périphérie, ce choix ne vient pas de l’incarnation. Vous pouvez changer de position, tout comme vous pouvez choisir de retourner à l’étincelle, de vous fondre à la Source, de naître à nouveau, de re-choisir le manteau âme, la vibration d’une autre famille. Cette position n’est pas fixe. Votre identité n’est pas une structure rigide. Il n’est pas nécessaire d’occuper toutes les positions dans une cellule familiale pour retourner à l’étincelle. Vous pourriez choisir l’identité de votre âme, vous loger dans le nucléus et de ce nucléus, retourner à l’étincelle. Vous pourriez aussi être dans le filtre et de ce lieu, choisir de vivre les étapes de transmigration pour retourner à l’étincelle. Vous êtes libre.

 

Maintes entités terrestres nous questionnent et nous demandent: «Sommes-nous obligés à la même famille pour l’éternité?» Sur le plan terrestre, vous connaissez une limite de temps, toutefois dans l’au-delà le temps n’existe pas. Le mouvement de la vie est éternel. Mais soyez sans crainte, vous pouvez changer de famille mais non pas au gré de l’ego ni des incarnations. Il est possible pour toute âme de retourner à l’étincelle, de vivre la transmigration.

Ces étapes sont choisies par l’âme pour servir la Source, non pas pour servir les blessures de l’incarnation. Toutefois, pas une fois ‘an car le temps n’existe pas dans l’au-delà. En résumé Si vous êtes dans le noyau, vous avez une âme soeur primordiale. Vous pouvez aussi avoir des âmes soeur autres que primordiales; toutefois, elles seront dans la même famille que vous.

 

Vous ne pouvez pas avoir d’âmes soeur qui appartiennent à une autre famille car ceci irait à l’encontre même de votre fonction première qui est de maintenir le noyau très solide. Vous avez donc des liens d’âme soeur au-delà de ceux de l’âme soeur primordiale mais toujours dans la même famille d’âmes.

Pour toutes les positions autres que celle du noyau, vous n’avez pas d’âme soeur primordiale, mais vous avez la possibilité d’avoir des âmes soeur appartenant à votre famille ainsi qu’à d’autres familles. En reconnaissant vos liens, vous aidez les familles d’âmes à s’unir sur la Terre. Vous pouvez également avoir des liens d’âmes jumelles et d’âmes doubles mais ces liens se vivront toujours au sein même de votre famille.

 

Si vous pouviez voir les différents liens qui unissent les âmes, voici à quoi ils ressembleraient :

- pour les âmes soeur, il existe des ponts de lumière au-dessus de leurs têtes. Si vous réunissez en paire deux âmes soeur, vous pourrez contempler ces ponts de lumière qui se multiplient à l’infini.

 

- En ce qui concerne les âmes jumelles, tous leurs chakras sont reliés entre eux, c’est-à-dire la base avec la base, le hara avec le hara, et ainsi de suite, par de longues torsades de lumière. Ce ne sont pas des ponts mais bien des tubes, des cordons de lumière.

 

- Pour ce qui est des âmes doubles, elles ne créent pas la même forme de réceptacle, c’est-à-dire qu’elles ne créent pas de cocon. Elles sont portées par une forme triangulaire qui n’a pas de teinte, qui est totalement transparente.

 

- Les âmes soeur primordiales, quant à elles, s’imbriquent l’une dans l’autre. Il arrive très souvent qu’elles se ressemblent profondément, au niveau vibratoire et même physiquement. Il en est de même pour les âmes jumelles car il y a complémentarité. Développez votre perception.

 

Donc, en résumé, les âmes soeur peuvent appartenir à la même famille ou à des familles différentes, les âmes jumelles ne peuvent appartenir qu’à la même famille occupant soit la même position ou des positions très rapprochées, les âmes doubles ne peuvent appartenir qu’à la même famille et occuper la même position tandis que lés âmes soeur primordiales ne peuvent appartenir qu’au noyau d’une même famille, leur identité étant trop forte pour avoir des liens avec des âmes d’une autre famille. Reconnaissance entre âmes Plusieurs personnes nous questionnent à savoir comment se vit une reconnaissance entre deux âmes. Cette reconnaissance ne se vit pas au niveau de l’enveloppe physique mais plutôt au niveau des fluides. Au sein de la même famille, il y a une reconnaissance qui ne s’explique pas intellectuellement. Lorsque des fluides identiques se rencontrent, ceci permet une respiration, une forme d’élargissement de vos corps.

 

Par exemple, si vous pouviez voir deux âmes de la même famille se retrouvant dans un lieu public, vous pourriez observer que tous les corps subtils soudainement s’ouvrent et respirent. Imaginez qu’ils soient dix ainsi dans une gare. Cette rencontre créerait une vibration de lumière, car les fluides s’interpénétreraient et les cocons, soudainement, vibreraient ensemble au même taux. Ceci entraînerait une respiration pouvant devenir totalement unie et même agir dans une action de guérison quasi automatique des cristallisations des uns sur les autres. Tel est le lien des âmes qui appartiennent à la même famille.

S’il s’agissait d’âmes soeur de la même famille, tout ce mouvement serait intensifié car les ponts de lumière, unissant les couronnes, s’illumineraient. Ces ponts étant semblables à des vases communicants, ceci créerait une force qui unirait encore plus les âmes, intensifiant la respiration, intensifiant l’échange du fluide vibratoire. Maintenant, imaginez que vous rencontriez une âme d’une autre famille. Il se peut que vous mettiez un certain temps à reconnaître le fluide et à l’ajuster.

 

Lorsque ceci sera fait, vous pourrez ensemble unir encore plus vos familles. Toutefois, si vous étiez des âmes soeur appartenant à deux familles différentes, par exemple un Guérisseur occupant la position de stabilisateur et un Maître occupant la même position, vous devrez certes ajuster vos fluides.

Toutefois, puisque vous êtes des âmes soeur, ce sera plus facile car il y aura des ponts vous unissant depuis maintes vies. Ceci crée immédiatement une reconnaissance entre les deux âmes qui veulent nourrir à nouveau les ponts dans cette incarnation, facilitant ainsi l’ajustement des fluides.

Et par la reconnaissance de vos ponts, vous incitez les âmes de votre famille à se retrouver, à se reconnaître et à s’ajuster. Vous aidez l’union des Maîtres avec les Guérisseurs. N’est-ce pas merveilleux? Comme vous êtes libre, vous pouvez toujours créer une plus grande force au sein des liens d’âmes et même créer de nouveaux liens. Plus les familles sont unies, plus elles ajustent leur taux vibratoire, dans la lumière et la divinité, et plus elles créent une force de cohésion cellulaire sur la planète Terre.

 

Source : Les familles d’âmes de Marie Lise Labonté - éditions : Le Dauphin Blanc


Écrire commentaire

Commentaires : 0

Siret 452 739 055 00047


La Lune aujourd'hui :