L'Auto-sabotage



L’auto-sabotage, c’est quand nous disons que nous voulons quelque chose, et que nous faisons en sorte que cela ne se produise pas.
– Alyce P. Cornyn-Selby

 

Les mécanismes intérieurs d’auto-sabotage


L’ auto sabotage est l’ensemble de comportements, d’habitudes et d’attitudes qui nous empêche d’ avoir la vie à laquelle on aspire. Ces comportements nous nuisent. Ils sont plus au moins conscient, et pèsent lourd sur notre envie de retrouver notre bonheur et notre liberté d’être, d’aimer, d’avoir des relations saines avec nous- même et avec les autres.
L’ auto saboteur est comparable à un virus interne : il crée la pagaille, la désinformation, la méfiance, le manque de confiance... C’est ce discours intérieur négatif et
automatique, qui se fait passer pour nous, et qui n’est jamais satisfaite quoi que nous fassions, nous décourage, inquiète, nous juge et nous critique.
Mais comprenez que cette voix, ce n’est pas nous : c’est celle de notre SABOTEUR en chef. Il s’est greffé en nous, et nous l’avons accueilli, nourri. Il nous manipule, nous donne des raisonnements très logiques et très élaborés pour nous éloigner de notre réalisation, car il travaille toujours contre nous.


Il joue de nos émotions. Quelle est son arme la plus redoutable ? La PEUR, surtout celle du changement. Le saboteur est une création de notre EGO, car craint le changement, générateur de souffrances importantes suite aux modifications, car elles mettent en péril nos certitudes et notre mode de vie.


Notre saboteur se sert aussi d’autres émotions toxiques comme: la culpabilité, le doute, l’inaction ou au contraire la suractivité, le jugement, les critiques, la colère, la violence, la lutte, la honte, les dépendances, l’enfermement …
Il se nourrit des peurs du rejet, de l’abandon, de la souffrance, de ne pas être aimé, d’être nié, de l’échec, du succès… et de bien d’autres.


3 points permettent d’identifier l’auto-sabotage :
1. Un dialogue intérieur négatif : critique, jugement, fausses excuses, etc.
2. Un sentiment de peur, de frustration, d’inquiétude, d’indécision, de confusion, de compulsion, …
3. Une situation problématique qui se répète …


Pour faire cesser ce mécanisme, il est nécessaire de comprendre que :
1.Derrière l’auto-sabotage, il y a des fausses croyances, des croyances limitantes sur vous, sur les autres, le monde, la Vie…
2. C'est un mécanisme fondé sur la peur. C’est pour cela que vous ne vous sentez pas bien dès que vous adhérez à son discours.
3. Ce n’est pas ce que dit l’auto-saboteur qui est important mais pourquoi il le dit. À la base de l’auto-saboteur, il y a des besoins insatisfaits, notamment un besoin
d’acceptation. Il y a un appel à l’Amour, il y a un vrai message à écouter.
4. Même si ce mécanisme d’auto-sabotage semble s’opposer à Vous, il y a une intention positive à la base. C’est seulement sa manière d’agir qui n’est plus
appropriée. Et c’est Vous qui l’avez créé comme cela. C’est donc à vous de le recréer autrement.


QUE FAIRE?
Même si les auto saboteurs sont devenus des passagers qui veulent conduire, une fois ils ont eu une fonction, ils représentent des manques (d’amour, d’attention, de respect, de communication…) Et il est très important de décoder le message qui se cache derrière leur apparence.
En l’écoutant, ils diminueront et finiront par disparaître. Car c’est leur objectif, de nous faire voir nos parties non travaillées laissées dans l’ombre.
Après il y a des thérapies très efficaces pour guérir ce type d'automatisme, par exemple: Le travail sur les blessures de l’âme, les fausses croyances, la libération de
l’ego négatif et l’ajout a une nouvelle loi de Vie, L’E.F.T, la P.N.L, l'Hypnose...


Le travail le plus direct consiste à travailler notre identité à l’aide par exemple de ces 3 questions :
1. Qui suis- je?
2. Qui est- ce que je crois être?
3. Et qui est-ce que je décide d’être?


Nous avons créé l’auto saboteur, nous l’avons nourri, il est devenu une sorte de parasite. Sauf qu’il n’a pas de vie propre, et qu’il dépend de nous.
Qui sommes-nous réellement ? L’ÊTRE, est illimité, puissant, beau, il contient déjà tout, il est déjà tout ce qui nous aspirons être, et si vous avez l’impression que c’est compliqué : non, ça ne l’est pas.
Nous pouvons choisir d’agir à partir de nos comportements d’auto sabotage ou de notre être véritable, c’est seulement notre DÉCISION.


De vôtre côté :
Reprenez dans votre « journal de bord » les situations où vous avez repéré qu’il y avait un mécanisme d’auto-sabotage en oeuvre et répondez à ces questions :
1. S’agit-il d’un auto-saboteur de type “Victime” ? Ressentez-vous de la culpabilité ? Êtes-vous résigné ? Avez-vous l’impression d’être victime de personnes,
d’évènements ? Ou que vous n’avez pas de chance ? Avez-vous l’impression d’avoir tort ?
2. S’agit-il d’un auto-saboteur de type “Bourreau” (ou persécuteur) ? Vous sentez-vous en colère ? Êtes-vous dans la critique ou le blâme ? En voulez-vous à
quelqu’un pour ce qui vous arrive ? Avez-vous l’impression d’avoir raison ?
3. S’agit-il d’un auto-saboteur de type “Sauveur” ? Vous sentez-vous supérieur aux autres ? Êtes-vous gentil ou sympathique pour plaire aux autres ? Avez-vous plein de “bonnes” raisons de faire ce que vous avez fait même si ce n’est pas aligné sur vos valeurs ou vos désirs profonds ?


Plus vous savez de quel type est cet auto-saboteur, dans quelle situation il se manifeste et comment il fonctionne, moins il a de pouvoir sur Vous. C’est la première clef pour vous libérer de l’auto-saboteur : le voir. Si vous le voyez, c’est que vous êtes conscient, et c’est aussi que vous n’êtes pas l’auto-saboteur.
Environ 50 % du travail nécessaire pour vous libérer de l’auto-sabotage consiste juste à observer ces mécanismes, car vous cessez alors de vous identifier à ceux-ci. Cette pratique a aussi l’avantage d’être la plus simple.


La prochaine fois que votre auto-saboteur reviendra, pour vous critiquer par exemple, contentez-vous juste de l’écouter. Ne dites rien ou juste “Ah bon ?”, restez présent et souriez-lui. Vous verrez que ce dialogue interne s’arrête tout seul quand il n’est pas alimenté, mais juste observer.
L’exercice qui consiste à donner un petit nom à votre auto-saboteur va aussi dans ce sens : si l’auto-saboteur a un nom, c’est qu’il n’est pas Vous. De plus, cela va vous aider à le repérer la prochaine fois qu’il viendra vous raconter ses histoires. Et si vous avez choisi un nom humoristique comme Ana le suggère, alors cela indique vous cessez de prendre ses histoires au sérieux, l’emprise de votre auto-saboteur va en être sérieusement diminuée.


Bien entendu, en fonction du type d’auto-saboteur auquel vous avez à faire, vous allez lui donner un nom différent. Vous devriez donc avoir au moins 3 noms correspondant aux 3 types d’auto-saboteur.


Comprenez : il n’y a qu’un mécanisme d’auto-sabotage, mais votre auto-saboteur peut avoir bien des visages, c’est quand si vous en aviez plusieurs.
Pour vous libérer de l’auto-sabotage de manière aisée, vous avez juste besoin d’être soutenu pour y consacrer suffisamment de temps et d’énergie au début. Vous avez juste besoin au début d’obtenir quelques victoires face à votre auto-saboteur.

Une fois que vous avez fait l’expérience que lorsqu’il intervient, c’est quand même Vous qui décidez, la partie est finie. Vous savez désormais que peu importe ce qu’il peut vous raconter par la suite, ce sera toujours des histoires auxquelles vous n’accorderez plus de crédits.


Conclusion
L’auto saboteur a aussi son utilité. Il est là pour mettre au grand jour ces croyances qui vous empêchent de vous épanouir. C’est un atout formidable pour souligner ces barrières qui se sont formées au fur et à mesure des années. Il met en avant chaque mémoire erronée qu’il est nécessaire de nettoyer. Rien que pour cela, il mérite toute votre gratitude.
Envoyer de l’amour à l’auto saboteur, c’est envoyer de l’amour à cette partie de vous qui s’est trompée et pour laquelle vous pouvez pardonner toutes les erreurs. Envoyez-vous de l’amour, un amour inconditionnel, parce que vous le valez bien.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Article basé sur cet ouvrage très complet en ce domaine =)


Écrire commentaire

Commentaires : 0

Siret 452 739 055 00047


La Lune aujourd'hui :