Comment penser positif? 3 Méthodes à la portée de tous


Avoir un point de vue positif est un choix. Vous pouvez choisir des pensées qui améliorent votre humeur, qui éclairent d'une lumière plus constructive des situations difficiles et qui en général colorent vos journées de perspectives plus vives et pleines d'espoir sur les choses que vous entreprenez. En choisissant de voir la vie du côté positif, vous pouvez commencer à vous débarrasser d'un état d'esprit négatif et à voir la vie remplie de possibilités et de solutions plutôt que de la voir pleine de soucis et d'obstacles. Si vous voulez apprendre à penser de façon plus positive, suivez simplement ces conseils.

 

Méthode 1 sur 3 :  Réfléchissez à vos pensées négatives

  1.  Comprenez les bénéfices à être positif. En choisissant de penser de façon positive, vous ne faites pas que prendre le contrôle de votre vie et rendre les expériences du quotidien plus agréables, vous gagnez d'innombrables bénéfices pour votre santé mentale et physique ainsi que pour votre capacité à gérer le changement. En vous rendant compte de ces bénéfices, vous gagnerez en motivation pour pouvoir être plus positif de façon plus régulière.[1]Voici quelques-uns des bénéfices les plus importants lorsque vous pensez de façon plus positive :

    • Un allongement de votre espérance de vie
    • Des taux plus bas de dépressions et de désespoir
    • Une meilleure résistance à un banal rhume
    • Un bien-être mental et physique accru
    • De meilleures capacités à garder son sang-froid pendant les moments de stress
    • Des aptitudes plus naturelles à créer des relations et des liens forts
  2.  Soyez responsable de votre comportement. Souvenez-vous que vous avez entre 50 000 et 60 000 pensées qui vous viennent chaque jour de votre vie. Et ce sont vos pensées – personne ne contrôle ce que vous ressentez ou ce que vous pensez à moins que vous ne les laissiez faire. Cela peut avoir l'air d'un défi si vous avez l'habitude d'absorber les émotions et les préférences des autres, mais penser de façon positive ou négative est toujours un choix que vous faites.

  3. Réalisez bien que vos sentiments sont quelque chose que vous pouvez contrôler. Cela vous fera sentir plus de pouvoir sur vous-même et vous permettra de changer votre façon de penser.

  4.  Établissez un plan pour arrêter vos pensées négatives. Cela signifie que vous décidez de conquérir toute l'aura négative négative qui tourne autour de vous – et il y en aura toujours beaucoup. Pensez à ce que vous pouvez faire aujourd'hui et qui est bon pour vous et pour les autres, positif et constructif. Choisissez la façon dont vous souhaitez réagir et qui rendra votre vie différente plutôt que de laisser les gens et les situations dicter ce que vous pensez et ce que vous faites. Voici comment vous faire un programme à l'épreuve des balles en vue d'une pensée positive :

    • Ne laissez pas les autres ruiner vos plans. Les gens vont souvent vous faire croire que les choses sont plus importantes ou préoccupantes qu'elles ne le sont en réalité. Si vous ne vous autorisez pas à être balayé pour l'inquiétude exacerbée par la foule et qu'au lieu de cela vous prenez du temps pour y penser et trouver une réponse qui marche, vous vous retrouverez moins sous la pression de vous conformer ou d'échouer même si cette façon de faire ne correspond pas à qui vous êtes.
    • La préparation d'un plan pour être plus positif est déjà un pas en avant dans la bonne direction. Cela vous aidera à rester positif parce que vous ressentirez un meilleur sentiment de contrôle sur votre vie et sur vos choix.
    • Votre plan peut être tout simple : vous pouvez vous atteler à identifier et à noter vos pensées négatives tous les jours, puis prenez du temps pour y réfléchir et pour comprendre pourquoi vous avez eu ces pensées et comment vous pouvez les changer en pensées positives.
    • Au fur et à mesure que vous suivrez votre plan, vous vous rendrez compte qu'il devient plus facile de reconnaître vos pensées négatives et plus difficile de garder votre comportement négatif.
  5.  Écrivez un journal où vous notez vos pensées. En notant vos pensées quotidiennes, vous pourrez voir un schéma se développer juste devant vos yeux montrant une chaîne de pensées positives et négatives. Écrivez vos pensées et vos émotions lorsqu'elles pèsent lourd et essayez d'identifier les événements qui ont déclenché des pensées positives ou des pensées négatives. En prenant seulement vingt minutes à la fin de chaque journée pour suivre votre cheminement de pensée, vous pourrez identifier ce qui n'était pas positif et ce que vous pouvez faire pour l'améliorer.

    • Plutôt que d'écrire sous la forme d'un journal, vous pouvez même faire une liste des cinq pensées négatives et des cinq pensées positives les plus fréquentes que vous avez eues ce jour-là et prenez votre temps pour les analyser.
    • Écrire dans votre journal vous aidera plus particulièrement pendant les périodes de stress. Vous pouvez contrôler le stress, mais seulement lorsque vous savez comment vous réagissez à des événements stressants. En prenant note des déclencheurs et de vos réactions pendant des périodes de stress, vous aurez quelque chose de concret sur lequel travailler afin de changer vos pensées de manière positive.

 

Méthode 2 sur 3 : Identifiez et combattez les pensées négatives

  1.  Identifiez les pensées négatives qui vous viennent automatiquement. Afin de vous éloigner des pensées négatives qui vous empêchent d'avoir un point de vue positif, il va vous falloir prendre conscience de vos pensées négatives automatiques. Une fois que vous les avez identifiées, vous vous mettez en position de les défier et de leur donner l'ordre de se mettre en marche et de quitter tout de suite votre tête.

    • Une fois que vous avez identifié la pensée négative, voyez de quel type de pensée négative il s'agit pour pouvoir vous aider à combattre ce genre de pensée et contrecarrer cette pensée avec des pensées positives dans la direction opposée.
  2.  Évitez de penser en noir et blanc. Dans cette façon de penser, tout ce à quoi vous êtes confronté est ou n'est pas ; il n'y a pas de nuances de gris. Ainsi, si quelque chose ne se passe pas de la façon dont vous vouliez, tout est fichu, car rien ne peut être sauvé à moins qu'il existe des zones de gris. C'est un trait commun aux gens qui reportent tout au lendemain en disant : Comme de toute évidence je ne peux pas finir cet exercice à temps, pourquoi devrais-je même essayer ?

    • Pour éviter ce système de pensées, embrassez les nuances de gris. Au lieu de penser qu'il n'y a que deux issues possibles, une positive, une négative, faites une liste de tous les résultats possibles entre les deux pour vous rendre compte que les choses ne sont pas aussi désespérées qu'elles en ont l'air.
    • Par exemple, si vous commencez un exercice en retard et que vous pensez que vous ne devriez même pas vous en donner la peine parce que vous ne le finirez pas à temps, envisagez d'autres possibilités. Vous pourriez au moins terminer la moitié de l'exercice et avoir une meilleure note que si vous ne l'aviez pas fait du tout ; vous pourriez terminer l'exercice, mais l'écrire de façon plus concise que ce que vous espériez ; vous pourriez même parler avec votre professeur pour voir si vous ne pouvez pas obtenir un délai.
    • La pensée en noir et blanc est une forme d'hypergénéralisation. Cela signifie penser que les choses sont toujours ou ne sont jamais d'une certaine façon. C'est une façon de vous punir vous-même dans une incapacité permanente, comme lorsque vous vous dites : Je foire toujours mes examens. Pourquoi aujourd'hui serait différent ? ou bien Elle n'a jamais tort, alors ce doit être moi qui ai tort.
    • En apprenant à voir les nuances de gris de chaque situation, vous vous rendrez compte que ce n'est presque jamais la fin du monde lorsque vous vous sentez dos au mur.
  3.  Évitez la personnalisation. La personnalisation consiste à penser que tout ce qui va de travers est automatiquement de votre faute. C'est non seulement une forme de narcissisme, mais c'est la recette sûre pour vous faire sentir mal dans presque toutes les situations. Si vous allez trop loin dans ce genre de pensée, vous pouvez devenir paranoïaque et penser que personne ne vous aime ou ne veut sortir avec vous et que chaque petit geste que vous faites décevra quelqu'un.[2]

    • Ceci est la façon de penser de quelqu'un qui a l'habitude d'absorber les sentiments des autres. Vous pourriez penser : Betty ne m'a pas souri aujourd'hui. J'ai sûrement dû faire quelque chose qui l'a vexée. Cependant, il est plus probable que Betty passe seulement une mauvaise journée ; vous allez seulement vous frustrer pour rien en essayant de trouver ce que vous avez pu faire pour la vexer.
    • Soyez rationnel afin d'éviter ce genre de pensée. Ralentissez et pensez à toutes les autres raisons qui auraient pu engendrer cette situation négative. Par exemple, pensez à Betty en tant qu'individu en dehors d'elle-même – vous allez vous souvenir que son animal de compagnie préféré est mort pendant le week-end ou qu'elle sort d'une rupture plutôt difficile. Cela vous fera prendre conscience que sa réaction n'a rien à voir avec vous.
  4.  Évitez le filtre de pensées. Cela arrive lorsque vous choisissez de n'entendre que la partie négative dans ce qui vous est dit. Par exemple votre chef vous a peut-être félicité pour un travail que vous aviez bien fait, mais a aussi mentionné un petit truc qu'il faudra changer la prochaine fois. Votre pauvre chef essaye de vous aider à identifier où vous pourriez arranger de toutes petites erreurs, mais vous êtes trop occupé à transformer cette remarque en une critique accablante, en échouant à voir l'éloge géant qu'il vous fait. Si vous pensez de cette façon, vous ne verrez jamais le côté positif des choses.

    • Pour éviter le filtre de pensées, réfléchissez sur la situation dans son entier et prenez même des notes. Faites une liste de tout ce qui a été dit, en positif ou en négatif. Si vous écrivez tout ce que votre chef vous a dit pendant une réunion qui a été généralement bonne, vous aurez alors une confirmation visuelle que les commentaires positifs surpassent les commentaires négatifs.
  5.  Évitez le catastrophisme. Cela se passe lorsque vous ne pouvez pas penser à quelque chose sans partir du principe que tout se terminera mal. Par exemple, vous pourriez penser que toute votre famille va se faire tuer dans un accident de bus parce que vous ne les avez pas embrassés avant de partir au travail. Ce n'est pas réaliste et il est très fatigant de continuer à penser de la sorte. Voici comment éviter le catastrophisme :

    • Soyez pragmatique. Pensez aux probabilités qu'une catastrophe arrive. Par exemple, si vous êtes pris de panique chaque fois qu'un être aimé prend l'avion, Souvenez-vous qu'une personne a plus de chances de mourir en recevant une noix de coco sur la tête que dans un crash d'avion.
    • Pensez à toutes les catastrophes qui vous sont arrivées à vous et aux gens autour de vous. Bien sûr, certaines personnes ont de graves accidents, mais honnêtement combien de personnes connaissez-vous qui ont été assassinées, qui ont été cambriolées et à qui on a tout volé ou dont la voiture a explosé ? Il y a pas mal de chances que ce nombre soit proche de zéro.
    • Pour minimiser tout catastrophisme, évitez les programmes télé qui font passer l'idée comme quoi les meurtres horribles ou les accidents tragiques sont monnaie courante. Ils ont l'air de se produire tous les jours si vous tenez compte de la population globale, mais les chances qu'ils arrivent à une seule personne sont très minces.
  6.  Évitez les prédictions de l'avenir. SI vous passez votre journée à regarder dans votre boule de cristal qui en fait voit le passé et décide ce que sera votre futur selon les expériences que vous avez eues dans le passé, vous serez convaincu que rien n'ira mieux. Par exemple, vous allez vous dire : Cette amitié ne fonctionnera pas, comme les précédentes. Et ce sera sûrement le cas, parce que vous avez entériné son résultat dans votre tête et votre inconscient fera de son mieux pour la faire échouer donc vous aurez raison.

    • Au lieu de cela, apprenez à faire du cas par cas. Ce n'est pas parce que vous avez eu une rupture difficile avec votre précédent petit-ami qu'il va se passer la même chose avec le nouveau. Si vous continuez à avoir le même type de rupture pour la même raison, il est temps de voir ce qui ne va pas en vous-même, mais s'il s'agissait d'une situation complètement différente, alors ne perdez pas espoir dans la situation présente ou cela se verra.
  7.  Mettez au défi toutes vos pensées négatives. Même si vous avez passé l'essentiel de votre vie à penser négativement, cela ne rend pas cette attitude correcte ou saine. Au début, cela peut sembler décourageant de vous rappeler sans arrêt que vous devez défier ces pensées négatives lorsqu'elles vous désespèrent ou vous dérangent. Voici quelques façons excellentes de mettre ces pensées négatives au défi :

    • Commencez par vous poser de simples questions lorsque les pensées négatives arrivent automatiquement, surtout des questions comme : Est-ce que je viens d'inventer tout ça parce que ça avait l'air raisonnable, mais il me manquait plus d'éléments ? ou bien En quoi cela m'aide de penser négativement ? et puis Est-ce que cette situation est aussi mauvaise que ce que je suis en train de la faire devenir ?
  8.  Remplacez les pensées négatives par des pensées positives. Une fois que vous vous sentez à l'aise pour localiser et défier vos pensées négatives, vous êtes prêt à prendre des décisions actives en vue de remplacer les pensées négatives par des pensées positives. Cela ne veut pas dire que tout deviendra toujours positif dans votre vie – parfois de mauvaises choses arrivent et vous vous sentez vraiment mal – et c'est normal. En visant un point de vue positif, vous remplacez les schémas quotidiens de pensées inutiles avec des pensées qui vous aident en fait à vous épanouir. Voici de très bonnes façons de remplacer vos pensées négatives par des pensées positives :

    • Trouvez le côté positif dans les événements, les personnes et les choses qui vous entourent, tout le temps. Trouvez au moins une chose que vous aimez chez toutes les personnes que vous rencontrez ou tous les endroits où vous vous rendez.
    • Tous les soirs, faites une liste des choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant.
    • Considérez les situations et les personnes difficiles comme autant d'opportunités plutôt que comme des contretemps. Un défi représente une chance de grandir et d'apprendre.
    • Dites-vous que le futur est plein d'opportunités et potentiellement rempli de bonnes choses. Faites une liste de toutes les bonnes choses que vous voudriez qu'il se passe dans le futur.

 

Méthode 3 sur 3 : Vivez une vie d'optimiste

  1.  Souvenez-vous que penser positif prend du temps. Le développement d'un point de vue positif est en fait le développement d'une compétence. Vous n'êtes pas né en pensant de façon négative – cela se passe avec le temps lorsque vous absorbez le monde qui vous entoure, ceci incluant votre éducation, votre parcours scolaire et comment la vie vous a traité. Comme pour toute autre compétence, la maîtriser prend du temps et demande de la pratique assidue et de gentils rappels pour ne pas revenir à un schéma de pensée négatif.

    • Dites des choses positives à propos de vous-même, régulièrement. La façon dont vous vous parlez à vous-même affecte votre façon de penser et vos émotions, ainsi que l'estime que vous vous portez.
    • Assurez-vous de vous féliciter vous-même pour les choses bien faites ; vous méritez de reconnaître ce que vous avez fait de bien ainsi que les efforts que vous avez accomplis. Faites-vous un petit plaisir et gardez-le comme un souvenir de votre succès.
  2.  Essayez de nouvelles choses. Une large variété d'expériences de vie fera des miracles. Une sortie de votre zone de confort vous prendra souvent par surprise et mettra à terre vos généralisations négatives ainsi que vos pensées en noir et blanc. Quelque chose d'aussi simple que d'essayer un nouveau plat dans un restaurant peut vous amener à découvrir de nouvelles saveurs et des sensations différentes, en plus de vous libérer d'impressions négatives que vous aviez avant. Voici d'autres exemples de nouvelles expériences qui peuvent vous aider à rendre votre vie plus positive :

    • Suivez des cours de théâtre. C'est une façon excellente de vous exprimer et de sortir de votre zone de confort.
    • Visitez un village, une ville ou un pays que vous ne connaissez pas et découvrez comment les autres voient le monde.
    • Lisez un type de livre que vous n'auriez jamais lu avant.
    • Apprenez quelque chose de nouveau, comme faire du tricot.
    • Prenez des cours pour apprendre à jouer d'un instrument, faites du sudoku ou apprenez une langue étrangère.
  3.  Soyez plus à l'écoute. Vos pensées négatives sont souvent une excuse pour vivre dans votre routine, rester en pilote automatique et arrêter de vraiment voir et ressentir le monde et les autres êtres vivants. C'est comme si vous créiez un bouclier autour de vous et que vous vous fermiez au moment présent, cela vous rend mentalement paresseux. En faisant l'effort de remarquer les gens, soyez à l'écoute, ressentez ce qui vous arrive avec élégance et soin et en restant conscient de ce qu'il se passe, vous découvrirez qu'il est beaucoup plus agréable de rester positif. Voici comment vous pouvez rendre votre vie plus positive en restant conscient de celle-ci :

    • Vous serez plus à même de reconnaître un comportement de tortue (lorsque vous voulez vous échapper en arrière dans votre carapace) et vous serez plus gentil avec vous-même plutôt que de vous punir pour vos erreurs – par exemple, si vous êtes simplement fatigué et que vous avez besoin d'une pause, vous apprendrez à comprendre votre corps et à prendre une pause sans penser que vous êtes lent ou paresseux.
    • Envisagez la méditation comme une façon de vous centrer sur vous-même et d'apprendre comment vous concentrer. En méditant tous les jours entre 10 et 20 minutes lorsque cela vous est le plus pratique, vous pouvez augmenter votre conscience de vous-même et du présent, ce qui vous aidera à rassemblera les mauvaises pensées avec une conscience plus élargie.
    • Essayez de suivre des cours de yoga. Le yoga peut aussi vous aider à être mieux conscient du monde en vous concentrant sur votre respiration.[3]
  4.  Lisez plus. Lisez des livres sur des gens qui ont combattu leurs peurs avec courage et qui ont réussi dans la vie, depuis les explorateurs jusqu'aux hommes d'affaires. À travers la lecture, vous acquerrez de nouvelles connaissances et une meilleure compréhension et vous verrez que vous n'êtes pas seul sur le chemin continuel de mise à jour de votre esprit. Chaque personne doit le faire pour pouvoir réussir à se créer une vie personnelle épanouissante.

  5.  Explorez votre côté créatif. Si vous n'avez pas eu l'opportunité d'explorer votre côté créatif, c'est le moment. Prenez le temps d'exprimer l'artiste qui est en vous et de travailler avec vos mains, explorez vos pensées les plus originales, tout cela peut faire des merveilles pour vous aider à penser autrement et donc à penser plus positivement. Même si vous pensez que vous n'êtes pas naturellement prédisposé à la créativité, il y a de nombreuses façons de vous exprimer pour être plus positif :

    • Attrapez un appareil photo et faites des photos qui vous inspirent ou bien suivez des cours de photographie.
    • Participez à des cours de poterie et prenez du plaisir à travailler avec vos mains.
    • Devenez un écrivain créatif. Essayez d'écrire un poème, une histoire courte ou lancez-vous dans l'écriture d'une nouvelle.
    • Suivez des cours de peinture à l'huile ou à l'eau. C'est une très bonne façon de faire prendre une pause à votre esprit pendant que vous vous concentrez sur l'image que vous peignez sur la toile.
  6.  Passez du temps avec des gens optimistes. L'optimisme est contagieux. La tristesse est aussi contagieuse. Lequel préférez-vous ? Si vous voulez être contaminé par l'optimisme, vous devez vous trouver des gens qui peuvent vous apporter quelque chose qui a de la valeur. Recherchez les gens positifs autour de vous. Voici comment passer plus de temps avec des gens optimistes :

    • Évitez les gens qui sapent votre énergie et votre motivation. Si vous ne pouvez pas les éviter ou que vous ne voulez pas, apprenez comment les laisser vous rabaisser et gardez le contact le plus court possible.
    • Évitez de sortir avec quelqu'un de négatif, à moins que vous vous souciiez vraiment de cette personne et que vous voulez le/la changer. Si vous avez déjà tendance aux pensées négatives, vous allez tomber dans un piège.
    • Passez du temps avec des gens qui ont des passions personnelles qu'ils veulent partager avec vous. La passion – comme l'optimisme – est contagieuse.

       

  7. Fixez-vous des objectifs qui aient un sens pour vous. Quel que soit votre but, vous devez rester occupé à l'atteindre et croire dans le but que vous vous êtes fixé. Une fois que vous avez atteint le premier objectif, vous trouverez l'inspiration pour continuer et atteindre les autres objectifs, ainsi que pour en ajouter de nouveaux à votre vie. Avec chaque objectif que vous atteignez, qu'il soit petit ou grand, vous gagnerez en confiance et votre estime personnelle s'en verra augmentée, ce qui enrichira votre vie de façon positive.

    • En général, mettez en place un plan pour votre vie – où vous voulez aller et comment vous voulez vous y rendre. Où voulez-vous vous retrouver à un certain moment de votre vie ? N'en faites pas quelque chose de compliqué, mais en ayant un plan général, vous vous donnez à vous-même la motivation pour dépasser les obstacles et pour commencer à sentir que vous êtes aux commandes de votre avenir – pas le destin, pas les autres, pas des événements qui arrivent au hasard.

       

    • Acceptez les difficultés auxquelles vous pourriez faire face lorsque vous essaierez d'atteindre vos objectifs. Il en arrivera dans votre vie aussi souvent que des succès, peut-être même plus souvent. Elles viennent pour vous apprendre ce qui ne marche pas, ce que vous devez changer et comment vous pouvez améliorer vos méthodes d'approches. Vous pouvez les surmonter, si et seulement si vous décidez de le faire.
  8.  N'oubliez pas de vous amuser. D'accord, c'est un cliché, mais vous l'entendrez souvent pour une bonne raison – les personnes qui cherchent à s'amuser un peu de temps en temps ont tendance à être plus heureuses dans leurs vies et plus positives, car tout ne pas être corvées et monotonie. Un peu de rigolade casse un travail difficile et ses contraintes. Voici d'excellentes façons de penser positif tout en vous amusant :

    • Faites quelque chose qui vous fasse sortir complètement de votre zone de confort, comme du saut en parachute ou de l'escalade et voyez si vous vous amusez.
    • Trouvez toujours du temps pour vous amuser. Sortez avec des amis qui vous font rire, allez au café-théâtre ou regardez une comédie. Il sera plus difficile d'avoir des pensées négatives pendant des éclats de rire.
    • Injectez toujours un peu d'humour dans votre emploi du temps. Si votre vie est du genre métro-boulot-dodo sans aucun moment de détente, alors vous aurez plus tendance à avoir des pensées négatives. Aménagez-vous quelques heures pendant la semaine où vous avez le droit de rire, de faire des blagues et de profiter de la vie.
    • Soyez complètement décalé. Racontez des blagues à vos amis, déguisez-vous ou jouez à faire des charades. Vous ne pourrez pas penser négativement si vous êtes trop occupé à faire des blagues et à vous amuser.

 

Conseils

  • Participez à des activités qui éveillent votre créativité. Les gens créatifs sont pleins de merveilles et plus susceptibles de suivre différents tunnels dans le terrier de lapin qu'est la vie, tout le temps curieux et excités par ce qu'ils pourraient y trouver. La créativité est une force pour se sentir positif, car elle vous inspire et vous incite à continuer de découvrir et d'aller de l'avant dans une boucle interminable. Les gens créatifs ont autant de plaisir à faire le voyage qu'à arriver à destination, ce qui leur permet de diminuer l'envie d'avoir quelque chose qu'ils n'ont pas encore, ce qui par la même les libère et leur permet de profiter de ce qu'ils ont maintenant dans leurs vies.
  • Restez en bonne forme physique et mangez sainement. Ce sont des bases importantes pour trouver un point de vue positif – il est beaucoup plus difficile de penser positif si vous ne vous sentez pas bien ou en mauvaise forme.
  • Vous ne pouvez pas toujours contrôler les événements dans votre vie, mais vous pouvez contrôler ce que vous choisissez d'en penser et de ressentir. Vous pouvez décider de regarder ces choses-là de façon positive ou d'une autre façon. Vous décidez.
  • Changez vos images mentales. La façon dont vous vous voyez vous ainsi que ce qui vous entoure fait une différence dans votre façon de penser. Vous visualisez et imaginez des choses à tout moment que vous passez éveillé. Commencez par changer vos vieilles images mentales qui vous tirent vers le bas pour quelque chose que vous souhaiteriez connaître.
  • Les choses positives attirent d'autres choses positives de la même façon que les choses négatives attirent d'autres choses négatives. Si vous êtes gentil et serviable avec les gens, vous pouvez vous attendre à un traitement similaire en retour. D'un autre côté, si vous êtes malpoli, méchant et que vous n'avez pas de bonnes manières, les gens ne vous respecteront pas et vous éviteront à cause de votre comportement repoussant et rabaissant.
  • Riez souvent. Le rire et les émotions positives au travers de la comédie, des loisirs, du plaisir et des activités qui vous rendent heureux sont une partie importante pour garder un esprit positif. Et, oui, vous pouvez rire même lorsque vous ne vous sentez pas bien – parfois un petit peu d'humour est tout ce dont vous avez besoin pour commencer à aller mieux.
  • Si vous avez l'impression que votre journée n'a pas été bonne, pensez aux bonnes choses qui sont arrivées pendant cette journée, pensez comment les mauvaises choses auraient pu être encore pires. Vous serez surpris de voir comment votre journée à l'air meilleure en voyant les choses sous cet angle-là.
  • Un point de vue positif inclut aussi un sens du contrôle de votre vie. Évitez également de penser que les autres ont plus de contrôle sur leurs propres vies que vous n'en avez sur la vôtre – ceci est une pensée négative et peut vous amener à vous comparer aux autres de manière injuste et vous faire croire que les gens qui ont de l'influence dans votre vie ont plus de contrôle sur votre vie que ce qu'ils en ont en réalité.

 

 

Avertissement

  • Parfois le passé ou le futur vous gênent pour atteindre une pensée positive. Si vous êtes coincé dans le passé et que vous laissez de mauvaises ou tristes expériences du passé dicter vos expériences du présent, apprenez à prendre conscience de ce qu'il s'est passé sans le laisser influencer vos pensées et votre point de vue actuel. Si vous vous concentrez seulement sur le futur au détriment du moment présent, essayez de moins vous soucier de ce qui vous attend dans le futur et commencez à vivre plus dans le présent.
  • L'anxiété et la dépression sont des pathologies réelles qui nécessitent un traitement. Elles ne doivent pas être mises sur le même pied qu'une pensée négative générale, bien que ce genre de pensée peut faire partie de ce qui précipite ou prolonge une période d'anxiété ou de dépression. Demandez une aide médicale immédiate pour ce genre de pathologie psychologique – plus vous demanderez de l'aide tôt, plus vous aurez de chances de remettre votre vie sur les rails et de vous sentir mieux.
  • Si vous avez des pensées suicidaires, demandez de l'aide immédiatement. Non seulement la vie vaut la peine d'être vécue, mais vous méritez aussi de la vivre au maximum. Il y a beaucoup de personnes prêtes à vous aider pour traverser ces moments de désespoir et de difficultés.

 

 

{Sources et Citations

  1. http://www.mayoclinic.com/health/positive-thinking/SR00009
  2. http://www.mayoclinic.com/health/positive-thinking/SR00009/NSECTIONGROUP=2
  3. http://tinybuddha.com/blog/10-tips-to-overcome-negative-thoughts-positive-thinking-made-easy/

par WikiHow Traduction, Team FR}


Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    françoise marie (jeudi, 26 mai 2016 19:59)

    je viens de lire tout ce qui as été écrit et je suis entièrement d'accord avec vous. Malheureusement mon compagnon avec qui je vis depuis 4 ans n'est pas du tout dans ce contexte là. Aussi en ce qui me concerne c'est une lutte permanente avec moi meme, mais bon je continue tant bien que mal en espérant que l'on mette sur ma route des personnes ayant le meme taux de vibration . Ccordialement franççoise

Siret 452 739 055 00047


La Lune aujourd'hui :