Dépression hivernale ? problème de poids? troubles du sommeil ? Stress ???


Officiellement, on l'appelle « trouble affectif saisonnier ». Plus couramment, on parle du « blues de l'hiver » ou de la déprime hivernale. Il s'agit d'une affection psychologique fréquente : entre 3 et 5% des individus en souffrent dans l'hémisphère Nord.

Dans 75 à 80% des cas, les victimes sont des femmes âgées de 18 à 45 ans. Les symptômes se manifestent d'octobre à avril.

 

Saisons de l'humeur

La dépression saisonnière doit être distinguée des simples chutes d'humeur dont souffre une personne sur deux en automne et en hiver. Nous avons tous tendance à dormir et manger plus au cours de ces deux saisons, tout en subissant une petite perte de tonus et un ralentissement de certaines activités. Mais le trouble affectif saisonnier est plus prononcé.

 

Symptômes

Pour le caractériser, il faut d'abord réunir les symptômes d'un épisode dépressif classique :

  • absence de motivation,
  • difficulté de concentration,
  • passivité,
  • mélancolie,
  • sentiment de fatigue,
  • pensées suicidaires dans les cas les plus prononcés.

 

 

Sommeil, appétit, rythme

La dépression saisonnière se reconnaît à plusieurs particularités. Les personnes atteintes ont tendance à trop dormir (hypersomnie) et à trop manger (hyperphagie), surtout des sucreries.
Souvent aussi (mais pas systématiquement), la mélancolie atteint son pic en soirée, alors que la tristesse est surtout matinale dans les autres types de dépression.
Enfin, les dépressifs saisonniers retrouvent une humeur stable à partir du printemps et durant tout l'été.
Si les symptômes persistent au cours de cette période, nous sommes en présence d'un épisode dépressif majeur.
Ces symptômes doivent durer plusieurs jours par semaine pendant deux ou trois semaines pour que l'on puisse vraiment parler d'épisode dépressif.

 

Ok, mais pourquoi au juste?

Du point de vue physiologique, les chercheurs ont repéré deux phénomènes associés à la dépression : des variations importantes dans la sécrétion de la mélatonine, une hormone dépendant de notre exposition à la lumière solaire ; une baisse d'activité du système sérotoninergique (un neurotransmetteur de notre cerveau).

A l'entrée de l'hiver, notre organisme subit une diminution du taux de L-tryptophane, ce qui met notre moral en berne, chez certaines personnes, cette période de grisaille entraîne une baisse de moral passagère, des solutions existent, notamment en phytothérapie (voir en fin d'article).

Le tryptophane est un acide aminé essentiel, c´est-à-dire que le corps humain est incapable de le produire.

Ainsi, c´est par le biais de l´alimentation que l´apport en tryptophane est réalisé.

La sérotonine est un neurotransmetteur qui joue un rôle important dans la régulation de l’humeur et du moral. Le tryptophane est aussi à l’origine de la synthèse de la mélatonine. Les neurones ont besoin du tryptophane pour la synthèse de la sérotonine.

Le manque de sérotonine entraîne, en effet, divers troubles tels que la boulimie ou au contraire l´anorexie.

Les pathologies de dépendance (addiction à la drogue, alcoolisme, tabagisme) et même la tendance au suicide sont également dues au déficit en sérotonine.

Le tryptophane est un antidépresseur naturel. Il lutte contre l'insomnie, stimule l'hormone de croissance et atténue le besoin d'alcool.

 

Dosage :

La dose recommandée de tryptophane est de 500 à 2000 mg/jour.

Il faut éviter l'association du tryptophane avec certains antidépresseurs (du type IMAO) (vous renseigner auprès du laboratoire chez qui vous vous fournissez ou auprès de votre médecin, afin de ne pas faire d'impair).

 

Rôle :

Précurseur de la sérotonine, le tryptophane est calmant, anti-dépresseur et favorise le sommeil.

Il contribue à la santé du système nerveux, stabilise l'humeur et réduit l'appétit. Il agit sur le contrôle des pulsions, les addictions, l'agressivité, le suicide.

Le tryptophane stimule la libération de l'hormone de croissance.

Il aide l'action des vitamines B, notamment permet la synthèse de la niacine (vitamine B3).

Cet acide aminé essentiel participe à la formation des lymphocites, actifs du système de défense de l'organisme.

Il réduit les besoins en glucides et élève le taux de glucose dans le sang.

 

Manque :

Une carence en tryptophane peut provoquer :

  • Arrêt de croissance, vieillissement de la peau et des cheveux
  • Stress, anxiété, obsession, insomnie
  • Migraine tenace
  • Déficience du système immunitaire.

 

Ma solution en phytothérapie :

 

1/ MéthylSam'Active®. référence : G722.
90 gélules. 16 € (un mois de traitement, le second est à moitié prix avec le code SD36)
Il contribue à rétablir un taux de neurotransmetteurs normal dans l'organisme, grâce à un apport journalier conséquent en Sam-e, acide animé indispensable à leur synthèse. le rôle du Sam-e est d'être un donneur universel du groupe méthyl, molécules rentrant dans plus d'une centaine de réactions biochimiques au sein de notre organisme. Ce rééquilibrage aura pour conséquence directe une amélioration du moral et la diminution de certains troubles du comportement.

Posologie > 2 gélules 2 fois par jour avec un grand verre d'eau pendant les 10 premiers jours ensuite : 2 gélules le matin de Méthyl Sam + 2 gélules vers 16h de TRYPTO B6 (voir ci dessous).

 

+

 

2/ TRYPTO B6 (compulsion alimentaire, boulimie nerveuse, baisse de moral, pb de sommeil...) référence : G724 60 gélules. 16 € (un mois de traitement, le second est à moitié prix avec le code SD36)

+

 

3/ si problèmes d'insomnies : Morphéa®. référence : G717.120 gélules. 19,50€ (un mois de traitement, pareil le second est à moitié prix avec le code SD36)
Retrouvez un sommeil régulier et réparateur, grâce à une formulation exceptionnelle élaborée à base de 2 nutriments et 2 vitamines naturels. La L-théanine, naturellement présente dans le thé, améliore la qualité de votre sommeil. La valériane a une action de relaxation, indispensable à un endormissement rapide. Les vitamines B1 et B6 auront une action plus ciblée au niveau des cellules nerveuses, permettant ainsi d'abaisser votre niveau de stress et d'anxiété, source de vos réveils nocturnes."

Posologie > 1 gélule de MORPHEA avec le repas du soir et 1 autre avant le coucher la première semaine, ensuite 1 au coucher seulement.

 

Pour savoir si vous pouvez le prendre (afin de ne pas faire d'impair si vous avez un traitement en cours) merci de me contacter par message privé ici sur facebook.

Il n'y a pas de frais de port, on le reçois en 24/ 48h, ce laboratoire phytothérapie est tip top, 100% naturel, je travaille avec eux depuis des années =)

Pour commander : 02 54 27 54 12 (8h/12h - 14h/18h du lundi au vendredi) donner le code praticien 847189 (c le miens il vont dire "c bien Céline Alvarez blablabla"... oui oui lol) puis elle va demander les références ci dessus et quantités.

il n'y a pas de frais de port, on le reçois en 24/48h, ce labo est tip top, le lien ci dessous vous mènera à leur site, vous comprendrez mieux pourquoi je travaille avec eux http://www.laboratoires-fenioux.fr/france

 

Si vous avez des questions, je suis là.

© Céline ZenenSoi

Siret 452 739 055 00047


La Lune aujourd'hui :